En vous rendant sur KLM.com, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus sur les cookies.

La légendaire Casa Batlló

Si vous vous promenez le long du Passeig de Gràcia, vous ne pouvez pas manquer la façade colorée de la Casa Batlló. Cet immeuble invite à un examen plus minutieux. Avec ses amusantes fenêtres rondes et son toit en écailles, il ressemble à un château de conte de fées. Ses formes et ses lignes révèlent immédiatement l'identité de son créateur : Antoni Gaudí, l'architecte moderniste le plus célèbre de Barcelone.

La maison doit son nom à son ancien propriétaire, Josep Batlló i Casanovas, un riche magnat du textile qui, en 1904, a chargé Gaudí de rénover sa maison. L'architecte a laissé libre cours à son imagination et a annoncé qu'il allait créer un paradis sur terre. 2 ans plus tard, la Casa Batlló avait gagné un étage et cette merveilleuse façade. Des changements importants ont également été apportés à l'intérieur. Les lignes droites sont difficiles à trouver ; Gaudí les évitait autant que possible dans ses créations. Et le Señor Batlló a obtenu exactement ce qu'il voulait : une maison remarquable.

La Casa Batlló

Espagne

Barcelone

Le dragon sur le toit

Avec un peu d'imagination, on dirait qu'un reptile géant a atterri sur le toit de la Casa Batlló. Gaudí a pu vouloir représenter la légende de Saint Georges et du dragon. La tour avec sa croix aurait pu représenter l'épée avec laquelle Georges a tué la bête. Bien que les crânes de la façade rappellent les victimes du dragon meurtrier, une autre explication veut que l'extérieur symbolise l'esprit du carnaval. Dans cette interprétation, le toit représenterait un chapeau de bouffon, les balcons des masques et les mosaïques pourraient être des confettis.
Néanmoins, le toit de la Casa Batlló n'est pas le seul aspect remarquable du boulevard. Ce pâté de maisons sur le Passeig de Gràcia abrite plusieurs maisons modernistes de la même période, notamment celles des architectes Lluís Domènech i Montaner et Josep Puig i Cadafalch. Les Barcelonais l'appellent en plaisantant l'« Illa de la Discordia » (« Îlot de la Discorde ») en référence à la concurrence qui régnait entre les architectes de cette rue.

Le toit d'écailles

L'intérieur de la Casa Batlló

La Casa Batlló a de bonnes raisons d'être considérée comme un bâtiment légendaire. À la vue de son extérieur exubérant, on a du mal à croire qu'il s'agit bel et bien d'un immeuble d'habitation. C'est pour cette raison que l'intérieur vaut également le détour. Profitez de l'amplitude des horaires d'ouverture (9 h-21 h, dernière entrée à 20 h). Essayez d'arriver au coucher du soleil, quand la lumière qui passe à travers les puits de lumière en forme de coquillages crée une atmosphère mystérieuse. N'oubliez pas de visiter le bureau du Señor Batlló et le festejador, un endroit romantique autour de la cheminée sculptée où les amoureux peuvent se retrouver.

Cheminée romantique

En savoir plus sur Barcelone

Retour en haut de la page
  • www.airfrance.com
  • www.skyteam.com