KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Un pont méritant toute notre admiration

Il était « le pont impossible à construire », et pourtant il est là. Après 4 années de construction, que les vents glacés, les courants traîtres et un épais brouillard ont souvent entravée, le Golden Gate Bridge a ouvert en 1937. Avec ses 2 tours et sa couleur rouge orangé attirant tous les regards, ce magnifique pont est rapidement devenu le symbole de San Francisco.

Le Golden Gate Bridge enjambe le détroit du Golden Gate, et relie San Francisco et le Comté de Marin. Auparavant, la baie ne pouvait être traversée que par ferry, ce qui prenait beaucoup de temps. Peu de fonds étaient disponibles pour la construction du pont, mais l'ingénieur Joseph Strauss affirma qu'il pourrait le construire pour moins d'argent que prévu. Il reçut le feu vert et réussit à construire le pont probablement le plus beau et le plus photographié au monde.

Le Golden Gate Bridge noyé dans le brouillard
Le Golden Gate Bridge noyé dans le brouillard

San Francisco

Une couleur attirant tous les regards

La construction du Golden Gate Bridge n'était certainement pas une entreprise sans risque. Pour éviter autant que possible les accidents, un filet de sécurité fut installé sous le pont ; cela sauva la vie de pas moins de 19 ouvriers, qui créèrent le club « Halfway-to-Hell » (littéralement, « À mi-chemin de l'enfer »). Malheureusement, 12 hommes moururent tout de même pendant la construction du pont, un nombre toutefois relativement faible compte tenu de la taille du projet.
La couleur du pont (orange international) fut choisie par l'ingénieur Irving Morrow, qui estima que le gris initial était beaucoup trop terne. En outre, la couleur rouge orangé se distinguait mieux dans le brouillard et faisait écho aux couleurs du coucher de soleil sur la baie.
Le Golden Gate Bridge illuminé

En vélo sur le pont

Même si traverser ce célèbre pont est en soi déjà une grande expérience, il est encore plus mémorable de le faire à pied ou en vélo. Admirez la baie en contrebas depuis la voie réservée aux cyclistes et aux piétons : vous en aurez le souffle coupé, et vous réaliserez à quel point le pont est haut. L'autre avantage du vélo, c'est qu’il vous permettra de visiter la belle ville portuaire de Sausalito, d'où vous pouvez prendre le ferry pour San Francisco. Même en cas de beau temps, pensez à prendre une veste, car le vent sur le pont est souvent très fort et très froid.
En vélo sur le pont
Des câbles impressionnants

“Les 2 principaux câbles qui relient les piliers du pont sont constitués d'environ 129 000 kilomètres de câble en acier, et leur fabrication a pris 6 mois”

Les plus beaux points de vue

Vous trouverez des esplanades aux deux extrémités du pont ; les visiteurs peuvent y garer leur voiture et contempler ce monument. Pour un panorama totalement différent, rendez-vous à Baker Beach pour voir le pont d'en-dessous. Toutefois, la vue la plus spectaculaire reste celle que vous aurez à l'extrémité nord de la baie : vous contemplerez la ligne d'horizon de la ville à travers les piliers de ce gigantesque pont... Enfin, si San Francisco n'est pas noyée dans le brouillard qui la caractérise !
Vue depuis le Comté de Marin