KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Une tradition élégante : la danse du ventre

En Occident, la danse du ventre est souvent considérée comme une danse érotique exécutée par les concubines pour séduire et charmer leur sultan. En réalité, la danse du ventre est une danse traditionnelle gracieuse, joyeuse et énergique, à laquelle les femmes s'adonnent pour célébrer des mariages, des naissances et des fêtes religieuses. À Istanbul, il est encore possible d'assister à l'un de ces spectacles traditionnels de danse du ventre.

Vieille de plusieurs siècles, la danse du ventre était à l'origine une prière de fertilité. Les femmes des anciennes tribus arabes imitaient des mouvements d'accouplement et d'accouchement dans le but d'apaiser les déesses. Dans la communauté musulmane, où les hommes et les femmes vivent séparément, la danse est devenue un passe-temps que les mères, les filles, les tantes et les grands-mères pratiquaient l'après-midi. Elles exécutaient aussi cette danse pendant les célébrations. La danse ne représente en aucun cas une technique visant à séduire les hommes.

Découvrez la vie de harem

Si vous souhaitez assister à un spectacle traditionnel de danse du ventre turque, rendez-vous au centre culturel Hodjapasha. Vieux de 550 ans, cet ancien établissement de bains publics situé à deux pas du palais de Topkapi a été converti en théâtre. Des musiciens accompagnent en direct ces représentations traditionnelles. Également appelée « oryantal dans » ou « oryantal », cette danse fait appel à des mouvements provocateurs et énergiques, contrairement à la version sobre des danseuses égyptiennes.

En dansant, les femmes jouent également des sagattes, de petites cymbales turques, variantes des castagnettes. Les connaisseurs reconnaissent une bonne danseuse lorsqu'elle parvient à jouer de cet instrument tout en dansant. Les danseuses sont vêtues d'un costume traditionnel constitué d'un soutien-gorge coloré et d'un sarouel ou d'une longue jupe transparente faite de mousseline et de soie. Les colliers à sequins qui entourent leur taille et leur tête tintent de façon voluptueuse au rythme des mouvements des danseuses.

Au centre culturel Hodjapasha, 25 danseurs et danseuses représentent une danse orientale moderne qui illustre une histoire d'amour entre un ambassadeur et une concubine au 18ème siècle. Dans la réalité, les concubines qui composaient le harem du sultan ne pratiquaient pas la danse du ventre, du moins pas pour les hommes. Des danseuses du ventre étaient régulièrement invitées pour divertir les concubines elles-mêmes. Néanmoins, l'éclairage, les costumes magnifiques et les animations plongent le spectateur dans la vie d'un harem d'un palais ottoman.

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Hocapaşa Hamam Sok, 3.B

Spectacle de danse du ventre au centre culturel Hodjapasha

Le spectacle va commencer !

S'ils relèvent plus d'une attraction touristique que d'une réelle sortie culturelle, les spectacles de danse du ventre du restaurant Sultana's 1001 Nights constituent un divertissement incontournable. Vous y trouverez de longues tables garnies de mezzes turcs, une sélection de petites collations salées, un grand choix de fromages, une vaste sélection de vins ainsi qu'un spectacle offrant en continu musique, danses du ventre et représentations théâtrales. Le phénomène YouTube Didem interprète un rôle dans un de ces spectacles qui donnent un aperçu de ce qu'était la vie d'un palais ottoman.

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Cumhuriyet Caddesi, 16/1

Crédits photos

  • Spectacle de danse du ventre au centre culturel Hodjapasha: Rajesh_India, Flickr