KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Une nuit à l'opéra

En vous promenant le long de l'élégant boulevard Andrássy, vous pourrez observer les beaux érables et les sublimes villas qui le bordent. Cette rue évocatrice abrite également l'opéra d'État hongrois. Cet étonnant opéra a été construit à la fin du 19ème et représente une véritable prouesse architecturale et acoustique. De nombreux Hongrois aiment passer un après-midi ou une soirée à l'opéra et assister à un concert de musique classique ou à un ballet.

L'opéra a été construit entre 1875 et 1884, à une époque où le pays subissait de profondes mutations. Buda et Pest venaient tout juste de fusionner et la Hongrie gagnait en indépendance par rapport à l'Autriche. Conçu pour pouvoir se mesurer aux opéras de Vienne, Dresde et Paris, l'opéra royal de Hongrie, comme il était nommé à l'origine, s'est rapidement développé pour devenir une plateforme culturelle de premier plan en Europe.

Un opéra majestueux

L'architecte de renom Miklós Ybl a conçu l'opéra dans un style néo-Renaissance tout en intégrant plusieurs éléments baroques. L'attente concernant son dernier projet était extrêmement forte à la fin du 19ème siècle, et lors de l'inauguration en fanfare en 1884, les foules poussées par la curiosité ont renversé les portiers dans leur hâte de découvrir le bâtiment flambant neuf. On raconte que l'empereur François-Joseph, qui a financé ce projet pharaonique, n'était pas très enthousiaste à la vue du résultat.
Néanmoins, une chose est indéniable : le bâtiment est majestueux. En visitant l'opéra, vous serez en bonne compagnie : la façade comporte des statues des plus grands compositeurs, tels que Liszt, Mozart, Beethoven et Verdi. 2 sphinx imposants gardent l'entrée principale du hall d'accueil, et de célèbres peintres hongrois ont décoré l'intérieur de superbes fresques et mosaïques. L'auditorium est plutôt classique, puisque la couleur principale des tissus utilisés pour la fabrication des sièges et des rideaux est le rouge.

“On raconte que l'empereur François-Joseph n'a pas beaucoup apprécié l'opéra qu'il avait financé.”

L'auditorium

Assister à une représentation

L'opéra d'État hongrois propose un vaste programme dans ce cadre somptueux ; on y donne notamment des opéras et des ballets classiques tels que Casse-Noisette de Tchaïkovski ou Madame Butterfly de Puccini. Ne manquez pas cette expérience incroyable. N’ayez crainte, les prix sont tout à fait raisonnables. Les spectacles du soir sont toujours très appréciés des locaux, qui revêtent leurs vêtements les plus élégants pour se rendre à l'opéra. Nous vous recommandons de vous y rendre un dimanche : vous pourrez y rencontrer des dames et des messieurs d'un certain âge, très élégants, qui viennent profiter d'un concert après le déjeuner.

L'opéra très élégant

Crédits photos

  • L'auditorium: Jason DeRose, Flickr
  • L'opéra très élégant: Darren Barefoot, Flickr