KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Admirez Venise depuis l'eau

C'est le meilleur de la romance vénitienne : explorer les canaux en gondole pendant que le gondolier rame en chantant « O sole mio ». Même une promenade en gondole de moins d'une heure vous coûtera facilement 100 euros. Il y a cependant d'autres façons d'admirer le Palais des Doges et le pont du Rialto depuis l'eau sans se ruiner. Voici 3 alternatives économiques à la fameuse promenade en gondole.

Pour ceux qui ont la ferme intention de faire une promenade en gondole, sachez qu'il est impossible d'en négocier le prix. Tous les gondoliers sont membres de l'association des gondoliers qui détermine des prix fixes : un tour en gondole de 40 minutes pendant la journée coûte 80 euros, et 100 euros la nuit. Vous pouvez seulement négocier la durée du voyage en bateau : payez moins et la promenade en gondole sera plus courte. Le prix ne baissera de manière significative que si vous partagez : un tour en gondole pour 2 est très romantique bien sûr, mais chaque gondole comporte 6 sièges et le prix reste le même.

Venise en gondole : la coûteuse romance
Venise en gondole : la coûteuse romance

Venise

Traversée en traghetto : 2 euros

Gondole petit prix : Venise en traghetto

Ailleurs en Italie, un « traghetto » est un grand ferry, mais à Venise c'est un peu différent. Le Grand Canal très animé sépare les quartiers les plus fréquentés, et en dehors du célèbre pont Rialto, il n'y a presque pas de ponts. Au lieu d'avoir à traverser le pont du Rialto, de grandes gondoles (traghetti), avec des gondoliers qui rament, vont et viennent entre les deux rives. Il y a 7 endroits stratégiques où vous pouvez monter à bord d'un traghetto et chaque bateau peut accueillir jusqu'à 12 passagers. La traversée ne prend que quelques minutes et un billet aller simple coûte seulement 2 euros.

D'île en île : Venise en vaporetto

Dans une ville qui s'étend sur 117 îles, il est logique que les transports publics utilisent essentiellement les cours d'eau. Le « vaporetto » ou bus de l'eau vous emmènera n'importe où. La ligne 1 serpente d'un côté à l'autre du Grand Canal. La ligne 82 propose un service express le long de la même route. D'autres lignes vous mèneront vers les îles environnantes, comme Burano, Murano et Lido. Les vaporetti naviguent selon un horaire fixe, affiché à chaque arrêt et qui peut être trouvé sur

www.actv.it

. Un aller simple coûte 7 euros ; il est souvent moins cher d'acheter une carte de transport pour une journée ou une semaine.

Burano, une île haute en couleurs
Circulez seul sur les canaux vénitiens

Faites-le vous-même : Venise en toppetta

Vous pouvez également vous diriger seul sur les canaux vénitiens. Au Giampietro Brussa (

www.brussaisboat.it

), près de la gare de Cannaregio, vous pouvez louer un « toppetta » pour 150 euros par jour, carburant compris. Ces embarcations ouvertes ne sont pas luxueuses, mais disposent d'une plaque d'immatriculation vénitienne pour pouvoir circuler sur le lagon et le Grand Canal. Un permis bateau n'est pas nécessaire, mais étant donné le nombre de bateaux sur les canaux, il serait dangereux de sortir seul sans aucune expérience solide de la navigation de plaisance. Les toppetti peuvent également être loués avec un skipper.