KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Alfama, un ancien dédale de rues

Du linge est suspendu à un balcon en fer forgé. La voix mélodieuse d'une chanteuse de fado résonne dans la rue. Des tuiles colorées ornent les façades des maisons hautes. Alfama, un quartier situé entre le château de São Jorge et le Tage, constitue peut-être le plus beau district de Lisbonne.

Alfama est le cœur historique de Lisbonne. Ce quartier a été le seul épargné par le tremblement de terre qui a dévasté la ville en 1755. Si les Romains et les Wisigoths ont marqué la ville de leur empreinte, ce sont les Maures qui ont plus particulièrement imposé leur influence dès l'an 711. L'enchevêtrement de rues composées de maisons hautes blanchies à la chaux illustre parfaitement l'influence mauresque. Le nom Alfama vient probablement du mot arabe relatif aux bains et renvoie aux sources thermales présentes dans la région. C'est un charmant dédale de ruelles étroites et de places dotées de palmiers. Chaque angle de rue et chaque porte cache une nouvelle surprise.

Vue sur l'ancien quartier d'Alfama
Vue sur l'ancien quartier d'Alfama

Lisbonne

Visite du monastère, du panthéon national et du théâtre romain

En marchant du château de São Jorge vers Alfama, vous passerez devant le Portas do Sol, l'un des nombreux miradouros (points de vue) d'Alfama. De ce lieu, la vue sur les toits orange et sur la rivière étincelante est vraiment idyllique. À seulement quelques centaines de mètres se dresse le monastère de São Vicente de Fora, établi en 1147 par Afonso Henriques, premier roi du Portugal. Les bâtiments actuels datent principalement des XVIIème et XVIIIème siècles, et incluent une église extraordinaire, dont la façade austère et symétrique constitue un magnifique exemple du maniérisme.

Derrière le monastère s'élève le dôme blanc du panthéon national, ou église de Santa Engracia. Ce sanctuaire possède une histoire mouvementée. La construction s'est déroulée entre 1681 et 1712, date du décès de l'architecte. Dès lors, le roi João V s'est totalement désintéressé de l'édifice. L'église est restée pour ainsi dire en l'état jusqu'en 1960, date à laquelle le premier ministre Salazar a décidé de la transformer en panthéon national. Aujourd'hui, vous pouvez y observer les tombes de quelques Portugais célèbres, comme l'écrivain Almeida Garrett ou la chanteuse de fado Amalia Rodrigues.

La partie ouest d'Alfama abrite les vestiges de la Lisbonne romaine, et notamment les ruines d'un grand théâtre romain datant du 1er siècle avant JC., construit sous le règne de l'empereur Auguste. Au Moyen Âge, le théâtre a sombré dans l'oubli, avant d'être redécouvert après le tremblement de terre dévastateur de 1755. Le petit musée interactif présente des colonnes de pierre et d'autres trouvailles, comme un buste de Silène.

Un chanteur et le quartier d'Alfama en arrière-plan

Le fado, chanson portugaise de la vie

Chacun y va de son opinion en ce qui concerne les origines du fado : certains prétendent que cette musique portugaise mélancolique est originaire d'Alfama, tandis que d'autres sont convaincus que tout a débuté dans la ville de Coimbra. Quoi qu'il en soit, c'est à Alfama que l'on trouve les plus anciennes et les plus charmantes casas de fado de Lisbonne. Il s'agit de restaurants ou de bars où des chanteurs de fado célèbres et des jeunes talents interprètent la célèbre chanson portugaise de la vie. Alfama accueille également un musée du fado : devinez quelles origines sont mises en avant dans ce musée ?

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Fado Museum, Largo do Chafariz de Dentro 1, Lisbonne, Portugal

Crédits photos

  • Un chanteur et le quartier d'Alfama en arrière-plan: HUANG Zheng, Shutterstock