KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Ville authentique du Royaume de Bahreïn : Muharraq

Muharraq, l'ancienne capitale du Royaume de Bahreïn, possède une atmosphère digne des mille et une nuits. Promenez-vous dans les ruelles de cette cité authentique du Royaume de Bahreïn et partez à la découverte d'un ancien château et d'une mosquée antique dotée d'un minaret en argile. Les maisons traditionnelles sont munies de portes magnifiquement décorées et de « bagdirs », tours permettant d'assurer la ventilation grâce au passage du vent. Pénétrez dans les épiceries et les salons de thé à l'ambiance nostalgique où les Bahreïnis viennent se détendre en fumant le narguilé vêtus de leurs dishdashas traditionnelles.

Aujourd'hui, le Royaume du Bahreïn constitue un centre d'affaires prospère situé dans une région stratégique, mais avant la découverte de puits de pétrole, il s'agissait d'un État insulaire solitaire et paisible. Les habitants vivaient de la pêche, de l'artisanat traditionnel et de la vente de perles ramassées au fond de la mer. Traversez le pont reliant la capitale moderne de Manama et remontez le temps sur l'île de Muharraq. Au cours des dernières décennies, un grand nombre des maisons arabes traditionnelles ont été restaurées et transformées en musées, en centres culturels et en hôtels de charme. Découvrez 3 des joyaux de Muharraq.

Passé et présent se conjuguent au Royaume de Bahreïn
Passé et présent se conjuguent au Royaume de Bahreïn

Bahreïn

Beit Sheikh Isa Bin Ali

Le palais royal

Le palais du cheikh Isa Bin Ali al-Khalifa, roi de Bahreïn à partir de 1869 et pour une période de 6 ans, est un des meilleurs exemples de l'architecture islamique traditionnelle. Si la plupart des maisons sont relativement petites et construites assez proches les unes des autres, le palais s'étend sur tout un pâté de maisons. Il dispose de 4 cours : une pour le roi, une pour ses épouses, une pour ses serviteurs, et une pour les invités. Celles-ci sont entourées de sublimes portes en bois sculptées. Les formes géométriques des fenêtres laissent entrer une lumière éblouissante, tout en la filtrant.

Épicerie antique

Dans le souk et tout autour de celui-ci, vous trouverez de nombreux commerces qui vendent le halwa, un bonbon traditionnel du Royaume de Bahreïn à base de noix, de farine de maïs et de safran ou de cardamome. La boutique de Hussain Moh'd Showaiter a 150 ans et représente un musée vivant avec son comptoir en acajou, ses vitrines, son plafond bleu ciel et ses élégantes lampes art déco. Le halwa, une sorte de croisement entre le baklava turc et un mélange sirupeux, est cuit à feu doux dans un grand pot et servi en boule. Cette douceur est ensuite prête à être dégustée avec une délicieuse tasse de café.

La confiserie de Hussain Moh'd Showaiter
Boutres dans le port de pêche

Constructeurs de boutres

En arrière-plan des étincelantes tours jumelles du World Trade Centre, des rangées de boutres sont prêts à prendre le large. On construit encore quelques-uns de ces navires commerciaux arabes traditionnels dotés d'une coque incurvée, d'immenses voiles et d'un long beaupré, au chantier naval situé dans le port de pêche de Muharraq. Néanmoins, ces bateaux sont rarement utilisés pour la pêche ou pour la pêche aux huîtres perlières ; ils servent principalement au transport. Le savoir-faire se transmet de père en fils ; ainsi, les artisans n'ont besoin d'aucun plan de construction.

Crédits photos

  • Beit Sheikh Isa Bin Ali: Sander Groen
  • La confiserie de Hussain Moh'd Showaiter: Sander Groen
  • Boutres dans le port de pêche: Sander Groen