KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Derrière le portail de Graceland

Qui dit Memphis, dit Elvis et qui dit Elvis, dit Graceland. La maison de campagne du King est un sanctuaire et un lieu de pèlerinage pour les fans d'Elvis du monde entier. La jeune star de la pop a acheté cette maison en 1957, juste après sa percée fulgurante. Il voulait acquérir une propriété en zone rurale afin de maintenir les hordes de fans à distance. Et c'est exactement ce que Graceland lui a permis de faire.

Le jour de l'achat, Graceland était presque entièrement entourée de verdure. Elvis et ses parents sont immédiatement tombés amoureux de cette maison seigneuriale, de ses colonnes blanches et de ses jardins ombragés. Elvis a signé les papiers le 10 mars 1957 et y a emménagé avec ses parents au mois d'avril. Il a spécialement fait fabriquer et installer dans la foulée le célèbre portail orné de notes de musique, les « portes de la musique ».

Au cœur de la « Jungle Room »

Une visite de Graceland offre un bon aperçu du goût particulier et souvent bizarre du roi du rock and roll. Inspirée par Hawaï, la destination de vacances préférée d'Elvis, la « Jungle Room » est une pièce légendaire. La moquette verte, les plantes exotiques et les nombreuses représentations d'animaux vous donneront l'impression de vous enfoncer dans la jungle. La « TV Room » d'un jaune explosif située au sous-sol et la « Pool Room » tapissée de haut en bas sont également d'excellents exemples du style d'Elvis.

Le dernier étage de la maison de campagne est le secret le mieux gardé de Graceland. Bien qu'Elvis recevait souvent des invités, il ne les laissait jamais s'aventurer à l'étage, un souhait toujours respecté par sa fille, Lisa Marie Presley. Depuis la mort du King en 1977, elle est la seule personne à avoir accès à ce fameux étage. On raconte que tout y a été conservé dans son état d'origine et que même le déodorant d'Elvis demeure exactement à l'endroit où il l'a posé pour la dernière fois. Personne ne sait quand cet étage sacré sera ouvert au public, ni s’il le sera un jour.

“Graceland est la deuxième maison la plus visitée d'Amérique. Seule la Maison Blanche attire davantage de visiteurs chaque année.”

Voitures, avions et disques

La maison de Graceland en elle-même est en fait étonnamment petite et intime pour une pop star de l'envergure d'Elvis. Heureusement, de nombreuses expositions sont organisées dans cette propriété, de quoi vous occuper quelques heures. Par exemple, la voiture préférée d'Elvis est exposée, et vous pouvez jeter un coup d'œil à son avion privé, le Lisa Marie. « Sincerely Elvis » est sans doute l'exposition la plus révélatrice de Graceland. Vous trouverez ici une collection des effets personnels du King, y compris des collections de disques et de baskets. Selon votre intérêt pour Elvis, l'exploration de Graceland vous prendra facilement entre deux et cinq heures.