KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le meilleur club techno de Berlin : Le Berghain

Demandez à des Berlinois de vous décrire le Berghain et vous recueillerez un grand nombre d'opinions différentes : les files d'attente sont interminables et les impressionnants videurs pratiquent à l'entrée une sélection notoirement connue pour être très stricte. Si vous parvenez néanmoins à pénétrer dans cette ancienne centrale électrique est-allemande, vous constaterez que l'endroit est cher, chaud et sombre ; mais en contrepartie, il est gigantesque et il y règne une ambiance survoltée. Le Berghain est sans doute la plus grande boîte de nuit de Berlin et de nombreuses personnes disent même que c'est le meilleur club techno du monde.

Il est interdit de prendre des photos « dans le royaume de la folie », c'est pourquoi le journal Süddeutsche Zeitung a publié une carte avec des informations « pour ceux qui ne peuvent pas entrer ». Le New York Times a publié une page détaillée décrivant le profil du videur Sven Marquardt, dont le visage est couvert de tatouages et dont la bouche est pleine de dents en or. L'article le comparait au chien de garde à trois têtes de la mythologie grecque, « le cerbère de la vie nocturne de Berlin ». L'office du tourisme local s'extasie sur le fait que « des gens de toutes les orientations sexuelles se livrent à des actes de débauche dans les salles obscures ». Le Berghain est sans aucun doute la discothèque dont on parle le plus à Berlin.

L'anatomie d'un temple de la techno

Ceux qui bravent la file d'attente et passent la barrière des videurs pénètrent dans un véritable temple de la techno. Le rez-de-chaussée dispose d'une grande salle avec des bancs en béton et la peinture murale a été réalisée par l'artiste polonais Pjotr Nathan. Un escalier en acier conduit au sous-sol dans une salle des machines de 18 mètres de haut où de célèbres DJ tels que Luke Slater et Carl Craig mixent de la musique techno à plein tube. À l'étage, au Panorama Bar, des DJ jouent de la house music. Après le lever du soleil, les stores s'ouvrent et se ferment parfois au rythme de la musique.
En été, ceux qui préfèrent la lumière du jour peuvent aussi danser dans le jardin. Si vous préférez agir à la faveur de l'obscurité, dirigez-vous vers le labyrinthe de chambres noires à chaque étage. Toutes les orientations sexuelles se mêlent dans ce club, mais les hétérosexuels privilégient généralement les étages alors que la communauté gay se réunit plutôt en bas. Le Berghain est ouvert tous les jours (ou plutôt toutes les nuits) de la semaine, mais le véritable marathon nocturne débute le samedi : le club ouvre ses portes à minuit et la fête ne s'arrête pas avant le lundi. Il vous faudra être disposé à attendre, car vous devrez peut-être faire la queue pendant une heure, même le dimanche.

“Les portes ouvrent le samedi à minuit et restent ouvertes non-stop jusqu'au lundi après-midi”

Le Berghain se situe dans une ancienne centrale électrique est-allemande

Le bal des refoulés

La sélection à l'entrée du club est encore plus mystérieuse que les événements qui ont lieu à l'intérieur. Les portiers sont très sélectifs et seuls ceux qui contribueront à cette ambiance de fête sont autorisés à entrer. Bien que le Berghain puisse accueillir 1500 personnes, il est relativement petit pour un club aussi prisé. Sur le célèbre site Berlin-Life.com, où les visiteurs notent les lieux de vie nocturne, les avis peuvent varier d'un extrême à l'autre : ceux qui se sont vu refuser l'entrée donnent un 1, tandis que ceux qui ont été admis à l'intérieur donnent un 10. Les critères exacts d'admission des portiers restent un mystère, mais ceux qui ne sont pas autorisés à entrer sont souvent les groupes, les personnes ivres, les femmes à talons hauts, les hommes sans maquillage et les touristes qui ne parlent pas allemand.

Une piste de danse bondée

Crédits photos

  • Le Berghain se situe dans une ancienne centrale électrique est-allemande: Achim Bodewig, Flickr
  • Une piste de danse bondée: Merlijn Hoek, Flickr