KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le phare California

Le phare California mesure 30 mètres de haut et se situe sur la pointe nord-ouest d'Aruba. La technologie moderne ayant fait disparaître sa fonction d'origine, c'est aujourd'hui principalement une attraction pour les touristes, qui aiment se rendre sur cette partie d'Aruba afin d'admirer le panorama spectaculaire. En outre, l'agréable brise marine qui y souffle est idéale pour se rafraîchir.

Le phare tient son nom du California, un vapeur britannique qui sombra à quelques encablures de la côte en 1891. Bien sûr, tout cela eut lieu avant la construction du phare, qui a été érigé pour éviter ce genre de tragédies à l'avenir. Son emplacement est idéal : surmontant un plateau de 10 mètres de haut au bord de la côte, il offre une vue panoramique sur les plages de sable fin et le littoral irrégulier. En plus de cette beauté naturelle et sauvage, la vue permet d'apprécier les étendues vertes et vallonnées du club de golf voisin, le Tierra del Sol.

Une attraction pour les touristes
Une attraction pour les touristes

Aruba

Né d'une tragédie

Le 23 septembre 1891, un drame terrible survint sur la côte d'Aruba. En cette nuit tragique, le vapeur SS California ne put éviter l'île : sans le signal lumineux d'un phare, la collision était inévitable et le bateau sombra dans les eaux des Caraïbes.

Il fallut attendre deux décennies pour que la construction d'un phare soit entreprise sur Aruba. Pour commémorer le tragique événement, ce phare fut nommé en souvenir du navire, raison pour laquelle cette île des Caraïbes s'est retrouvée pourvue d'un phare portant le nom d'un navire britannique, tenant lui-même son nom d'un État américain. En outre, le nom de l'emplacement du phare, le plateau d'Hudishibana, est d'origine indienne. Les influences du monde entier foisonnent sur Aruba, aussi est-il naturel que le phare attire des visiteurs des quatre coins du globe.

Le plateau d'Hudishibana

“Assistez à un magnifique coucher de soleil dans le cadre idéal du restaurant”

Risotto de homard ou noix de coco ?

À côté du phare se trouve l'édifice ou logeait à l'origine le gardien du phare. Le phare ayant perdu sa fonction initiale, la maison a été agrandie et transformée en un restaurant italien réputé. Assistez à un magnifique coucher de soleil dans un cadre idéal, tout en savourant un risotto de homard accompagné d'un bon verre de Prosecco au restaurant La Trattoria el Faro Blanco. Vous pouvez également déguster de délicieuses collations aux différents stands se trouvant sur place, comme une noix de coco savoureuse : le jus se sirote d'abord à la paille puis la chair est mangée à la cuillère. Un régal tropical exquis et rafraîchissant.

Crédits photos

  • Le plateau d'Hudishibana: Sonja Stark, Flickr