KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Un château qui séduira les amateurs d'art

Autrefois symbole de puissance, le château des Sforza est devenu une véritable attraction culturelle. À l'origine, l'énorme forteresse située au centre de Milan fut construite comme un bastion imprenable. C'est depuis ce lieu que la famille Visconti, puis la famille Sforza, ont dirigé la ville. Depuis 1896, le château abrite l'une des plus grandes collections d'art de Milan ; prenez le temps d'y admirer les collections de sculptures, de porcelaine européenne et de mobilier baroque.

Galéas II Visconti, premier duc de Milan, ordonna la construction du château des Sforza en 1358. Il en résulta une gigantesque forteresse carrée dotée de douves, de ponts-levis et de murailles de près de 7 mètres d'épaisseur. Lorsque Philippe Marie Visconti (dernier descendant mâle de la famille Visconti) mourut en 1447, les habitants de Milan proclamèrent la République ambrosienne et le château fut complètement démoli. Mais peu après, Francesco Sforza s'autoproclama duc de Milan et reconstruisit le château dans son intégralité en y ajoutant une tour centrale de 70 mètres de haut : la tour du Filarète.

L'entrée du château

Des collections d'art de renommée mondiale

C'est sous le règne de Ludovic Sforza, surnommé « Le More », comte de Milan à la fin du 15ème siècle, que l’importance culturelle du château s’est développée. Ludovic Sforza fit appel à des artistes tels que Léonard de Vinci et l'architecte de renommée mondiale Donato Bramante pour embellir l'intérieur du château. Sous les dominations espagnole et autrichienne, la forteresse fut principalement utilisée à des fins militaires. Si vous passez la porte, haute de 71 mètres, et pénétrez dans la cour, vous vous tiendrez à l'endroit où se déroulaient autrefois les exercices militaires. Vers 1900, la forteresse fut transformée en un complexe de musées. Vous y trouverez une dizaine de musées différents qui abritent des collections de renommée mondiale et d'une valeur inestimable. Vous pouvez accéder à l'ensemble du site pour le prix unique de 3 euros.

La cour du château des Sforza

Design italien

Les Italiens sont réputés pour leur goût raffiné et leur sens du design. Une des pièces abrite des meubles de création milanaise fabriqués entre le 15ème et le 20ème siècle. Les premières pièces de la collection correspondent à du mobilier royal et religieux datant des 15ème et 16ème siècles, ainsi que du mobilier baroque parqueté. Admirez les collections d'art des familles nobles. Le musée présente également des pièces de design contemporain, et notamment des œuvres du célèbre designer milanais Gio Ponti. Outre des meubles et de la vaisselle, il a également conçu des bâtiments, comme par exemple le grand magasin Bijenkorf, situé à Eindhoven, dans le pays de KLM, aux Pays-Bas.

Chaise conçue par Gio Ponti
Un paradis pour les pigeons

Des trous dans les murs

En déambulant de musée en musée et d'une cour à une autre, vous remarquerez peut-être de petits trous dans les murs. Ils abritent de nombreux pigeons qui ont élu domicile au sein de la forteresse. Ces trous servaient à l'origine à fixer l'échafaudage pour les travaux d'entretien, qui sont toujours en cours. Aujourd'hui, la ville réalise des investissements importants pour transformer la forteresse en un bâtiment emblématique pour Milan et ses habitants.

Crédits photos

  • La cour du château des Sforza: Anton_Ivanov, Shutterstock