KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le thé vert le plus connu de Chine

Les Chinois n'aiment pas les sachets de thé. Seul compte le thé en feuilles en Chine et les variétés privilégiées sont celles qui ont une histoire riche. Le thé Long Jing, cultivé près de Hangzhou, est probablement le plus célèbre thé vert du pays. Le Parlement chinois possède même certains de ces précieux plants, à partir desquels est produit un thé servi uniquement aux chefs d'État.

En plus d'être célèbre pour son goût raffiné, le thé Long Jing fait également partie de la légende. La traduction littérale de son nom signifie Puits du dragon et il provient d'un village dans les collines près du lac de l'Ouest de Hangzhou. Une légende raconte qu'un dragon réside dans le puits, tandis qu'une autre attribue le mouvement de l'eau du puits à la forme d'un dragon chinois. Bien que personne ne puisse être sûr de la véritable histoire, tout le monde s'accorde à dire que la qualité de ce thé est incomparable.

Plantations de thé à Hangzhou
Plantations de thé à Hangzhou

Hangzhou

Maîtres de thé

Chaque printemps, des centaines de cueilleurs de thé commencent à travailler dans les collines au sud du lac de l'Ouest de Hangzhou. Ils récoltent les plus belles feuilles et les apportent dans leur panier vers les usines où elles sont torréfiées dans un wok par le « maître de thé » pour préserver leur saveur. Chaque seconde compte et seuls les maîtres savent quand les feuilles sont prêtes. Le thé Long Jing est disponible dans six catégories différentes. La qualité supérieure consiste en des feuilles uniformes qui sont infusées pour obtenir un thé extrêmement délicat. Le célèbre puits est situé dans le village du Puits du dragon, l'endroit idéal pour déguster les meilleurs thés dans l'une des maisons de thé. Un peu plus loin, vous trouverez le Musée national du Thé, qui dispose d'énormes parcelles de terrain dédiées à l'art de cultiver, de sécher et de déguster le thé vert.

Mountain tea garden
Des femmes cueillant de fines feuilles de thé

Au-delà de votre portée

On dit que la qualité du thé de Hangzhou a été découverte d'une manière étonnante. Au cours de l'un de ses voyages, l'empereur Qianlong a vu travailler les cueilleurs de thé de Hangzhou. Il les a aidés dans leur travail mais a dû retourner à Pékin. De retour chez lui, il a fait du thé pour sa mère malade avec les feuilles qu'il avait cueillies. Tous deux ont beaucoup apprécié, et c'est à partir de là que le thé de Hangzhou a été servi à la cour impériale. L'empereur Qianlong a accordé le statut impérial à 18 arbustes du Temple Hu Gong à Hangzhou. Ces plants de thé sont toujours là mais appartiennent désormais au Parlement. Vous pouvez y jeter un œil, mais la cueillette des feuilles est strictement interdite : des gardes avec chiens observent tout le monde avec attention. À moins d'être un ami intime du président, ce thé est bien au-delà de votre portée !

“Les gardes et leurs chiens s'assurent que personne ne cueille les feuilles de thé impériales”