KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Montez dans la coupole en verre du palais du Reichstag

Le palais du Reichstag, l'une des destinations les plus prisées de Berlin, est ouvert gratuitement au public. Jusqu'à la réunification allemande, cet édifice impressionnant ne servait plus de siège au Parlement. Ce bâtiment est une pure merveille. Restauré par l'architecte Norman Foster, la célèbre coupole en verre offre une vue panoramique imprenable sur la ville. Une colonne dotée de miroirs reflète la lumière dans la salle des séances.

La conception de cette coupole en verre de 8 000 tonnes et de 40 mètres de diamètre fut très controversée lors de l'inauguration du palais du Reichstag en 1999. Détruite dans un incendie en 1933, la coupole fut reconstruite en verre par Foster pour symboliser la transparence de la démocratie. À travers le dôme, vous pouvez voir l'intérieur de l'Assemblée. Aujourd'hui, le peuple allemand peut garder un œil sur ses élus. Bien que les visiteurs ne puissent plus circuler librement dans ses couloirs, le palais du Reichstag attire malgré tout près de 10 000 personnes par jour.

Le mystérieux incendie du Reichstag de 1933

Après le fameux incendie du 27 février 1933 qui a détruit le palais du Reichstag, le parlement allemand a cessé d'y siéger pendant soixante ans. Le communiste néerlandais Marinus van der Lubbe fut accusé d'avoir déclenché l'incendie et condamné à la peine capitale. Cependant, sa culpabilité fut rapidement remise en question. L'affaire a continué des dizaines d'années après sa mort, jusqu'en 2007 où Van der Lubbe a finalement été acquitté puis amnistié.


Le mystère sur l'identité de l'incendiaire a provoqué l'émergence de diverses théories du complot. L'une d'entre elles suggère que l'incendie fut commandité par le ministre nazi et président du Reichstag, Hermann Göring. Il est vrai que l'incendie a grandement profité aux Nazis qui venaient d'accéder au pouvoir. Hitler a accusé les communistes, a déclaré l'état d'urgence et a ordonné l'arrestation et l'emprisonnement des membres de l'opposition dans tout le pays. De nouvelles élections furent annoncées et le NSDAP remporta la majorité des voix. Hitler a modifié la constitution, de sorte qu'il obtint le pouvoir absolu : ce fut le début du Troisième Reich. Pour Hitler, l'incendie du Reichstag fut un cadeau du ciel.

“Le communiste néerlandais Marinus van der Lubbe a été reconnu coupable de l'incendie du Reichstag”

en 1989, toujours sans la coupole de verre

De retour à Berlin

Après la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment du Reichstag en ruine se trouvait à deux pas du mur, dans Berlin-Ouest. Bonn devint la nouvelle capitale de l'Allemagne de l'Ouest et, pendant plus d'un demi-siècle, le bâtiment a cessé de remplir sa fonction initiale. Après la réunification de l'Allemagne en 1990, Berlin redevint la capitale du pays et le palais du Reichstag le siège du parlement.

+ En savoir plus

Le palais du Reichstag est un site apprécié

Trois façons de visiter le palais du Reichstag

Pour visiter le palais du Reichstag, vous devez réserver à l'avance. Vous pouvez vous inscrire deux jours avant votre visite via le site www.bundestag.de ou deux heures avant en vous rendant au centre de service du Scheidemanstraße. Les visites guidées peuvent être réservées en ligne sur ce site Internet. Pour réserver une table dans le restaurant situé à côté de la coupole, appelez le +49 30 2262 9933 ou envoyez un mail à kaeferreservierung.berlin@feinkost-kaefer.de. La coupole et la terrasse du toit sont ouvertes tous les jours de 08h00 à minuit, dernière admission à 22h00. Entrée gratuite.

Crédits photos

  • en 1989, toujours sans la coupole de verre: Romtomtom, Flickr