KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le chef-d'œuvre de Léonard de Vinci

L'église Santa Maria delle Grazie a vu sa popularité grimper en flèche au cours de ces dernières années. Depuis la parution du best-seller « Da Vinci Code » de Dan Brown et l'adaptation cinématographique réussie du livre, cette église fait accourir les foules qui viennent admirer la fresque de Léonard de Vinci « La Cène ». La peinture murale, qui représente Jésus et ses disciples la veille de la trahison de Judas, est inextricablement liée à l'histoire de cette église.

L'église dans laquelle Léonard de Vinci a peint « La Cène » a été construite à la fin du 15ème siècle, sous la direction de l'architecte Guiniforte Solari. À la fin de sa construction, une alcôve de l'église a été immédiatement détruite et le bâtiment a été remaniée par le célèbre architecte de la Renaissance Donato Bramante, donnant naissance à l'un des plus beaux édifices de la Renaissance à Milan. À l’intérieur de l'église, vous pouvez voir la différence entre la nef de Solari avec ses arcs brisés entièrement recouverts de fresques détaillées, et la lumière et le dessin austère des alcôves de Bramante. Le bâtiment a été sévèrement endommagé par les bombardements alliés de 1943. La célèbre fresque de Léonard de Vinci est fort heureusement restée intacte, le mur ayant ensuite été protégé par des sacs de sable.

L'intimiste église Santa Maria delle Grazie
L'intimiste église Santa Maria delle Grazie

Milan

Le plus grand peintre de tous les temps

Milan a toujours été la ville de Léonard de Vinci, bien qu’il ne soit pas né ici. Ce célèbre peintre de la Renaissance était, comme son nom l'indique, originaire de Vinci, un village près de Florence. Enfant illégitime non désiré, de Vinci n'a certainement pas démarré dans la vie dans les meilleures conditions pour un enfant du 15ème siècle. À l'âge de 14 ans, Léonard de Vinci s'installe à Florence, puis, finalement, à Milan. Il est considéré comme l'un des plus grands peintres de tous les temps, bien qu’il fût aussi sculpteur, architecte, philosophe, physicien et ingénieur, un véritable « esprit universel » en somme, et ce bien avant l’invention de ce terme.

“Léonard de Vinci a acheté une bible afin d’effectuer des recherches pour réaliser « La Cène »”

Le chef-d'œuvre de Léonard de Vinci « La Cène »

Des taches sur le mur

Le chef-d'œuvre de Léonard de Vinci représente le moment qui suit l’annonce faite par Jésus à ses 12 disciples de la très prochaine trahison de l’un d’entre eux. L'artiste dépeint avec réalisme la surprise sur leurs visages et leur langage corporel. Cette peinture murale n'est pas une fresque mais une peinture à tempera, une technique qui permettait aux artistes de réaliser des nuances subtiles. Toutefois, cette technique offrant une plus faible longévité, des taches sont rapidement apparues dans la peinture, la rendant difficile à restaurer.

Crédits photos

  • Le chef-d'œuvre de Léonard de Vinci « La Cène »: Renata Sedmakova, Shutterstock