KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Danser la salsa

Autoproclamée capitale mondiale de la salsa, Cali n'a en rien usurpé ce titre. Où que vous alliez en ville, au restaurant, dans les magasins, ou même chez le dentiste, les sons rythmés de la salsa sont partout. Une visite à Cali n'est pas complète sans une soirée dansante dans l'une des « salsotecas », ou bars à salsa.

Avec plus de 130 groupes de salsa, des milliers d'étudiants en salsa, une centaine de salsotecas et même quelques champions du monde, Cali vit et respire la salsa. La ville a adopté ce style de musique originaire de Cuba et de Porto Rico et l'a fait sien. Que ce soit un lundi ordinaire ou un samedi soir animé, les gens dansent la salsa tous les jours de la semaine, souvent jusqu'au petit matin. La loi qui détermine les heures de fermeture des clubs de danse est ironiquement surnommée « ley zanahoria », ou « loi de la carotte » : seules les personnes ennuyeuses comme une carotte rentreraient chez elles à cette heure-là.

Cali, capitale mondiale de la salsa
Cali, capitale mondiale de la salsa

Cali

Un style typique de Cali

Après avoir importé la salsa de Cuba et de Porto Rico dans les années 1950, les Caleños y ont ajouté leur touche personnelle. Ils ont combiné les pas de danse de la cumbia et du merecumbé afro-colombiens avec le mambo de Cuba et le charleston et le swing des États-Unis pour créer un mélange unique, aujourd'hui appelé « stilo caleño ». Ce type de salsa est caractérisé par un rythme et des pas très rapides.

“Les Caleños ont ajouté leur propre style à la salsa”

Fête dans une salsoteca

Le quartier de la danse

Le quartier de Juanchito, au sud-est du centre-ville, est l'endroit idéal pour une grande soirée dansante au rythme de la salsa. On y trouve au moins 30 bars de salsa et de nouveaux établissements ouvrent en permanence. Les bars les plus connus sont concentrés autour de la Via Casava. L'une des salsotecas les plus typiques est le Changó, une discothèque embuée où les danseurs se pressent sur la piste. L'Agapito est un autre haut lieu de la salsa à Cali. Ici la fête commence tard : ne songez pas à vous présenter avant minuit.

Disco bus

Le « chiva » est une attraction typique de Cali : un bus du week-end qui entraîne les noctambules de club en club, sans que personne n'ait à se soucier de désigner un conducteur. Ce bus traditionnel coloré vous conduit dans une demi-douzaine de clubs. Vous pouvez également louer votre propre chiva avec un groupe et choisir les bars et les clubs que vous souhaitez visiter. Pour les locations, contactez Chiva Rumbo de Lujo ou Chivas Rumbahabana.

Voyagez en toute sécurité d'un club à un autre
Défilé lors de la Feria de Cali

La plus grande fête de la ville

Chaque année, du 25 au 30 décembre, Cali se déchaîne lors de sa fameuse Feria. Le premier de ces festivals, qui a eu lieu en 1957, était consacré à la corrida. Cependant, au fil des ans l'événement est devenu un carnaval de rue animé et spectaculaire. Groupes, chanteurs et danseurs de salsa accourent des quatre coins du monde et l'on assiste à des défilés, des concerts et des spectacles de danse partout dans les rues. Le festival est aussi une célébration culinaire : les « tascas », de petits restaurants temporaires en plein air, poussent comme des champignons, servant une grande sélection de plats colombiens et internationaux.

Crédits photos

  • Fête dans une salsoteca: Colombia Travel
  • Voyagez en toute sécurité d'un club à un autre: Victor Hugo Hernández D.
  • Défilé lors de la Feria de Cali: Corfecali

En savoir plus sur Cali