KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Dégustez des dimsums jusqu'à n'en plus pouvoir

Les cartes proposent des dimsums de toutes les formes et de toutes les saveurs. Ces bouchées sont servies dans des paniers-vapeur ou des assiettes à part. À l'origine, ces petits paquets étaient très appréciés au petit déjeuner, mais aujourd'hui, on les mange aussi bien au petit déjeuner qu'au déjeuner. Comme chaque restaurant intègre ses créations dans ses cartes, on compte aujourd'hui plus de 2 000 variétés de dimsums.

Les dimsums, dont le nom signifie « touche votre cœur », étaient à l'origine une collation servie dans les pavillons de thé, où les voyageurs qui parcouraient la Chine ancienne pouvaient se reposer. Les dimsums ont été inventés dans le nord de la Chine comme une simple collation. Lorsque ce concept est parvenu jusqu'aux cuisines du sud de la Chine, les chefs ont transformé ces petits paquets en délices culinaires. Confectionner des dimsums chez soi n'est pas chose aisée, mais vous pouvez en manger dans tous les restaurants. Ils y sont servis bien souvent directement dans le panier-vapeur.

Le petit-déjeuner à Hong Kong : du thé accompagné de dimsums
Le petit-déjeuner à Hong Kong : du thé accompagné de dimsums

Hong Kong

Des collations étoilées

Tim Ho Wan est un petit restaurant situé à Mong Kok. La cuisine est dirigée par le chef Pui Gor, qui a travaillé dans plusieurs grands hôtels avant de créer sa propre entreprise. Depuis quelques années, il vend de délicieux dimsums à un prix très abordable. Ses petits paquets cuits à la vapeur sont si prisés que son restaurant a décroché une étoile au guide Michelin en 2009. Entre-temps, il a ouvert un deuxième restaurant, et même si la file d'attente à l'extérieur dure 3 h, les prix restent très abordables.

Un dimsum au caviar, au tofu et aux champignons coûte moins de 1,50 euro. Et le plat divin fétiche de l'établissement, une boulette cuite à la vapeur avec du porc cuit au barbecue, ne coûte pas un centime de plus. Tim Ho Wan est probablement le restaurant étoilé au Michelin le moins cher du monde. Si vous ne voulez pas faire la queue, nous vous recommandons de réserver, à Cuisine Cuisine, par exemple. Le dimsum au riz collant violet, aux myrtilles et au chocolat est délicieux.

Les dimsums de Tim Ho Wan

Mille et une saveurs

Les premiers paniers en bambou de la journée cuisent déjà au lever du soleil, mais les collations sont disponibles bien après le déjeuner. Il est très fréquent de prendre un brunch avec toute la famille. Dans les restaurants, on peut voir plusieurs générations rassemblées autour de tables rondes débordant de paniers-vapeur de dimsums, accompagnés d'une théière, bien entendu. Dans certains restaurants, les serveurs utilisent des chariots qu'ils font circuler entre les tables pour transporter les nombreux paniers.

Plusieurs variétés populaires de collations cantonaises sont également disponibles un peu partout. Parmi les plus connues, nommons les bouchées de crevettes transparentes et les boulettes au porc sucré grillé. Les Shao Mai sont une autre variété traditionnelle : il s'agit d'un mélange composé de porc haché, de crevette émincée, de champignons, d'oignon de printemps et de gingembre, enveloppé dans une fine couche de pâte. Ces 3 collations sont devenues populaires en raison de leur mode de préparation. Les Cantonais n'aiment pas la nourriture grasse le matin, et préfèrent alors cuire leur nourriture à la vapeur. Cependant, les traditions évoluent et les dimsums frits sont aujourd'hui aussi très populaires. Dans certains restaurants, on propose même des vins spécifiques pour les accompagner. Le champagne se marie très bien avec les dimsums.

Shao mai

Crédits photos

  • Les dimsums de Tim Ho Wan: TomEats, Flickr