KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Flamenco dans un tablao de Madrid

Tout le monde sait que la musique et la danse flamenco viennent d'Espagne. Pourtant, leur origine exacte demeure vague et le nom même de « flamenco » est encore un mystère. Une seule chose est sûre : les gitans y ont contribué. Au Moyen Âge, ils ont importé le flamenco d'Inde. Plus tard, les Maures, les Juifs, les Africains, les Sud-américains et les Espagnols ont tous laissé leur marque dans cette danse.

La guitare, les chants éraillés, les claquements de mains, les castagnettes et la danse : les principaux ingrédients du flamenco n'ont pas changé au cours des deux derniers siècles. Le jeu de jambes est relativement récent : le marquage des pas n'a été introduit qu'il y a cent ans. Pour beaucoup de gitans et de « payos » (les non-gitans), le flamenco ne fait pas seulement partie du folklore, c'est également un mode de vie et un art majeur. Il est possible d'assister à ce spectacle de musique folklorique entraînante et de danse flamboyante en direct dans un des nombreux « tablaos » de Madrid, la capitale du flamenco en Espagne.

Casa Patas, un authentique tablao de Madrid

Casa Patas, le palais du flamenco

Le quartier cosmopolite de Lavapiés est l'épicentre de la scène flamenco de Madrid. On y trouve l'un des tablaos les plus authentiques de Madrid : la Casa Patas, située dans une maison vieille de 130 ans, aux balcons décorés en fer forgé. Le week-end, les spectacles commencent à 21 h 00. Les premières représentations s'adressent principalement aux touristes, mais plus on avance dans la soirée, plus elles sont authentiques. Les locaux arrivent après minuit, exaltant le tempérament des musiciens et des danseurs. Comme dans les autres tablaos, les clients peuvent boire et manger tout en profitant du spectacle. Il est recommandé de réserver.

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Casa Patas, Calle de los Cañizares 10, Lavapiés, Madrid,

www.casapatas.com

Le tablao préféré de Marlene Dietrich

Bien que plus cher, le Corral de la Morería, en bordure du quartier de La Latina, est considéré par beaucoup comme le meilleur tablao traditionnel. Un spectacle coûte quarante euros. Avec le dîner, vous en aurez facilement pour cent euros. Mais le talent des danseurs et des musiciens reste inégalé depuis plus de cinquante ans. De Marlene Dietrich et Gina Lollobrigida, en passant par Michael Douglas et Richard Gere, des célébrités de tous horizons ont fait le déplacement pour assister au spectacle de flamenco. N'oubliez surtout pas de réserver !

+ En savoir plus

Celebrity tablao: Corral de la Morería

Voir la localisation sur la carte

Corral de la Morería, Calle de la Morería 17, La Latina,

www.corraldelamoreria.com
La spectaculaire façade de la Villa Rosa

Le tablao d'Almodóvar : la Villa Rosa

Des grands noms du flamenco tels que Lola Flores, Imperio Argentina et Miguel de Molina se sont produits ici, et des célébrités comme Ernest Hemingway, Ava Gardner et le roi d'Espagne y sont venus les applaudir. Ouverte il y a un siècle, la Villa Rosa est le plus ancien tablao de Madrid, et toujours un des moins chers. Pedro Almodóvar l'a choisie comme lieu de tournage pour le film « Tacones lejanos » (Talons aiguilles) en 1991 pour plusieurs raisons : son intérieur pittoresque avec ses mosaïques andalouses peintes à la main et sa belle façade donnant sur un lieu populaire de la vie nocturne, la Plaza Santa Ana.

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Villa Rosa, Plaza Santa Ana 15, Barrio de las Letras, Madrid,

www.tablaoflamencovillarosa.com

Crédits photos

  • Casa Patas, un authentique tablao de Madrid: Ronald Woan, Flickr
  • Celebrity tablao: Corral de la Morería: PromoMadrid, Flickr
  • La spectaculaire façade de la Villa Rosa: Bob Fisher, Flickr