KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Dans les traces de Nelson Mandela

La prison de Robben Island est l'un des vestiges les plus connus du régime de l'apartheid en Afrique du Sud. L'île est devenue célèbre dans le monde entier car Nelson Mandela y a été emprisonné pendant 18 ans.

Robben Island tient son nom des nombreux phoques que les colons hollandais ont trouvé à leur arrivée. Dès 1652, la Compagnie des Indes orientales se servait de cette île comme prison pour les marins indisciplinés. Les forts courants et l'eau glacée faisaient de Robben Island un site parfaitement sécurisé. Au cours des 400 ans pendant lesquels l'île a servi de prison, seuls 3 prisonniers ont réussi à s'échapper et à atteindre vivants la terre ferme.

Vue sur la montagne de la Table depuis Robben Island

Condamnés sur Robben Island

En raison de sa situation isolée, entre 1846 et 1931, Robben Island servait de centre psychiatrique, avant de devenir un asile pour la plus grande colonie de lépreux du Cap. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'île est devenue une base militaire avant d'être transformée en 1959 en la prison la plus sécurisée du régime de l'apartheid en Afrique du Sud.

Nelson Mandela est arrivé sur Robben Island en 1964, après avoir été accusé de planifier une guérilla contre le régime de l'apartheid. Pendant sa captivité, Nelson Mandela a souvent effectué des travaux forcés dans la carrière de chaux de l'île. La poussière fine et la clarté aveuglante de cette carrière lui ont causé des dommages oculaires irréversibles. Pendant leurs travaux à la carrière, les prisonniers échangeaient des informations et parlaient de politique.

Nelson Mandela voulait encourager ses codétenus à continuer à s'instruire. Ils organisaient régulièrement des conférences secrètes sur divers sujets. Les prisonniers surnommaient l'île « l'université de Robben Island », puis plus tard « l'université Nelson Mandela ». En 1982, après 18 années de captivité à Robben Island, Mandela a été transféré à la prison de Pollsmoor, au Cap.

L'ancienne prison de Nelson Mandela

Visite guidée par des prisonniers

Robben Island est devenue un musée en 1997 et est ouverte au public. Quatre fois par jour, un bateau quitte la passerelle Nelson Mandela à destination de l'île, où un bus conduit les visiteurs sur les sites les plus importants. En route, les guides évoquent l'histoire de l'île et parlent de ses habitants et de son environnement naturel. L'attraction principale est bien sûr le bâtiment abritant les cellules. La visite guidée de la prison est assurée par d'anciens détenus, dont un certain nombre ont été emprisonnés en même temps que Nelson Mandela.

Un bateau près du quai de Robben Island