KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Fort Worth : le Texas authentique

Cow-boys, bétail et saloons : située à seulement 30 minutes à l'ouest de Dallas, la ville de Fort Worth est à l'image de ce que vous avez toujours imaginé du Texas. Au 19ème siècle, le marché Fort Worth Stockyards, un immense marché de bétail, se tenait en plein centre-ville. Les vaches ont disparu depuis longtemps, mais l'endroit est toujours florissant. Le quartier, avec ses entrepôts et ses halles de marché traditionnels, est une destination prisée tant par les touristes que par les habitants.

En 1976, le marché Stockyards a été transformé en quartier historique. Les 46 bâtiments d'origine abritent désormais principalement des lieux de divertissement et des zones commerciales fleurant bon le Far West. En plus des bars et des boîtes de nuit, vous trouverez également un « opry » (une scène de musique country) et un rodéo. Fort Worth assume son image de « ville des vaches » avec une grande fierté.

Entrée du quartier de Stockyards
Entrée du quartier de Stockyards

Dallas

Une ancienne gare de triage à Fort Worth

Commerce du bétail à Fort Worth

Au 19ème siècle, Fort Worth était le dernier lieu de passage des cow-boys qui venaient se reposer et faire le plein de provisions avant de pénétrer dans les terres indiennes hostiles. Au fil du temps, le commerce du bétail est devenu une activité économique majeure. Rien qu'entre 1866 et 1890, environ 4 millions de vaches y ont été vendues. Ceci valut à Fort Worth le surnom de « Cowtown » (« ville des vaches »). Dans le sillage de l'essor du commerce, une vie nocturne animée est apparue : Hell’s Half Acre, un quartier de divertissement sensible et agité, s'est rapidement taillé une réputation dans tout le Far West.

Le marché Stockyards a connu ses heures de gloire avec l'inauguration du réseau ferroviaire en 1876. Fort Worth est devenu le plus important carrefour d'Amérique pour le commerce du bétail, et le nombre d'animaux transportés par les rails a considérablement augmenté. Cependant, avec le pavage des routes et l'expansion des autoroutes, les camions de transport se sont vite imposés, offrant une alternative plus souple et moins chère que les trains. Ce fut le début de la fin pour le marché Stockyards. En 1976, le Fort Worth Stockyards a été déclaré quartier historique national, afin que cet endroit particulier puisse être préservé. Aujourd'hui, il s'agit de l'une des destinations les plus populaires pour une excursion d'une journée depuis Dallas.

Vaches « Texas Longhorn »

Le Stockyards Museum

Le Livestock Exchange Building d’origine, bâtiment de 1902 où avaient lieu les échanges de bétail, est situé en plein cœur du quartier de Stockyards. Aujourd'hui, il abrite le musée Stockyards, qui fait revivre l'illustre histoire de Fort Worth. Y sont présentés des objets de la vie quotidienne utilisés par les cow-boys, tels que des selles anciennes, ainsi que des objets provenant de l'industrie de la transformation de la viande de l'époque. Une autre exposition intéressante retrace l'histoire de plusieurs tribus indiennes qui peuplaient autrefois cette région.

Le Livestock Exchange Building

Crédits photos

  • Vaches « Texas Longhorn »: Jeremy Wilbrun, Flickr
  • Le Livestock Exchange Building: Nicolas Henderson, Flickr