KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Salle d'exception : Royal Albert Hall

C'est en grande partie à Hitchcock et Bob Dylan que la salle de concert du Royal Albert Hall doit sa renommée mondiale. Un siècle et demi après son inauguration par la Reine Victoria, ce palace culturel multifonction accueille tous les genres, de l'orchestre symphonique au rock-opéra.

Dans L'Homme qui en savait trop (1956), Doris Day cria si fort qu'elle a couvrit la mélodie de l'Orchestre symphonique de Londres. L'haletant point culminant du thriller d'Alfred Hitchcock se passe au Royal Albert Hall. Le méchant du film avait prévu d'assassiner un chef d'état étranger en lui tirant dessus depuis l'une des loges. Le terrible meurtre devait avoir lieu sur les grandiloquentes notes finales de Storm Clouds Cantata, afin que le public n'entende pas le tir. Seule l'héroïne pouvait empêcher cette mort tragique alors que les notes de l'orchestre atteignaient leur apogée.

Royal Albert Hall : palais culturel
Royal Albert Hall : palais culturel

Londres

Une ode de 12 minutes

Le cri à vous glacer le sang de Doris Day permit de sauver le chef d'état et d'arrêter le meurtrier. Tout est bien qui finit bien. À travers la longue scène de 12 minutes filmée avec la précision caractéristique d'Alfred Hitchcock, le Royal Albert Hall s'impose sans aucun doute comme la plus belle salle de concert de Londres, à la grande joie du comité. Les Beatles et les Kinks ont fait l'éloge de ce bâtiment gigantesque qui a été le sujet de livres et dont les couloirs voûtés reflètent l'histoire.

Une scène pour les grands de ce monde

Conformément aux souhaits du Prince Albert. Après l'exposition universelle de 1851, l'époux de la Reine Victoria a imaginé un bâtiment fixe dans lequel les gens pourraient profiter de l'art et des sciences, tout en étant entourés des meilleurs écoles et musées. Malheureusement, le Prince Albert n'a pas pu voir son idée se réaliser ; il est mort en 1861, soit six ans avant le début de la construction de la salle de concert. Aujourd'hui, cette dernière est considérée comme l'une des plus belles du monde. Le Royal Albert Hall occupe une place spéciale dans le cœur de la plupart des Londoniens et des nombreux artistes qui s'y sont produits.


Depuis son inauguration en 1871, le Royal Albert Hall s'est soigneusement construit une réputation irréprochable. Les plus grands artistes du monde se sont produits sur cette scène : des chefs d'orchestre, tels que Leonard Bernstein et Herbert von Karajan ; des orchestres, tels que l'Orchestre royal du Concertgebouw et l'Orchestre philharmonique de Vienne ; sans oublier des groupes pop, tels que les Beatles, les Rolling Stones, et plus récemment Coldplay et Stereophonics. Le concours de l'Eurovision a été diffusé depuis la salle de concert en 1968. Il s'agissait de la première diffusion européenne en direct et en couleur. Depuis 1941, la salle accueille chaque année les « Proms », le plus grand festival de musique classique au monde.

De la musique, mais pas seulement. Le concours de beauté Miss Monde s'y est tenu pendant 20 ans. Les projections de film les plus importantes, telles que les avant-premières mondiales des films de la saga James Bond Die Another Day (2002) et Skyfall (2012), ont été honorées de la présence de la Reine Élisabeth ou du Duc et de la Duchesse de Cornouailles. Le Royal Albert Hall est également utilisé pour des événements sportifs. En effet, de nombreux matchs de basket, de badminton et des combats de boxe se sont déroulés en ces lieux. En décembre, vous pourrez même y voir un court de tennis. Le premier championnat de sumo hors du Japon s'est tenu ici en 1991, et pendant l'été 2015, des combattants de lucha libre, le catch mexicain, ont fait leur apparition dans l'arène.

Match de boxe en 2011
Royal Albert Hall, London

Bob Dylan, le traître

De tous les concerts qui ont eu lieu dans cette salle, les Londoniens gardent un souvenir impérissable de celui de Bob Dylan. En 1965, Dylan se produit pour la première fois au Royal Albert Hall. Il a 23 ans et vient tout juste de sortir son 5ème album studio. Il est très populaire et brille sous les projecteurs de Londres. Il revient un an plus tard, mais les choses ne se déroulent pas comme prévu. Le concert se compose de deux parties : une prestation acoustique avant l'entracte, attendue par le public, suivie d'une prestation électrique. Le seconde partie n'est pas du goût des fans britanniques de Dylan. Le public le hue et un fan rebelle crie à l'intention du chanteur : « Judas! ». Un autre fan s'exclame : « Je n'écouterai plus jamais votre musique ! ».


Ce à quoi Dylan répond : « Je ne te crois pas, tu es un menteur », avant de demander à son groupe de jouer Like A Rolling Stone le plus fort possible. Bob Dylan Live 1966 - The Royal Albert Hall Concert est devenu son album pirate le plus célèbre. Des décennies plus tard, il s'est avéré que le disque pirate n'avait pas été enregistré à Londres, mais à Manchester. Néanmoins, l'incident du « Judas » a conféré au disque le statut mythique de « Graal du rock ». Ce n'est que 47 ans plus tard, en 2013, que Dylan remonte sur scène,devant un public unanimement conquis. Les billets pour les cinq concerts en hommage à Frank Sinatra prévus en octobre 2015 se sont vendus comme des petits pains.

Les BBC Proms ont lieu chaque année au RAH

Les concerts au Royal Albert Hall se sont souvent déroulés dans le désordre. L'année 1971 a été la pire. Sur les 23 concerts de musique pop organisés cette année, seul un s'est déroulé de façon disciplinée. Suite à l'incident avec le groupe britannique The Nice, qui a brûlé le drapeau américain sur scène, les responsables ont pris une décision radicale : interdire les groupes de pop et de rock. Les représentations de Frank Zappa accompagné de l'Orchestre philharmonique royal, de Bryan Ferry accompagné d'un groupe à 15 instruments et de l'opéra-rock « Tommy » avec Rod Stewart, Richard Harris et Ringo Starr furent toutes annulées. Cette décision a représenté une énorme perte financière pour la salle, et l'interdiction n'est pas restée longtemps en vigueur.

Visitez le Royal Albert Hall

Pour en connaître tous les détails, réservez une visite guidée. Avec le Grand Tour, vous visiterez pendant une heure tous les recoins de la salle de concert, y compris l'impressionnant hall et la « Royal Retiring Room », loge privée de la Reine. Le Secret History Tour vous fera découvrir des histoires connues uniquement des initiés, l'Inside Out Tour est axé sur l'architecture, tandis que le Behind The Scenes Tour vous emmènera en coulisse. Vous pourrez également siroter une coupe de champagne dans l'après-midi ou déguster un dîner complet. Les concerts peuvent facilement se prolonger en soirée grâce aux 6 restaurants et aux 14 bars.

Crédits photos

  • Match de boxe en 2011: Wikimedia Commons: Paul Morrison
  • Les BBC Proms ont lieu chaque année au RAH: Shutterstock: Bikeworldtravel