KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Histoire au Palacio de La Moneda

Aucun lieu de Santiago ne revêt une importance historique comparable à celle du Palacio de La Moneda. Aujourd'hui siège du gouvernement chilien, ce palais fut le théâtre d'un violent coup d'État en 1973, qui entraîna la mort de milliers de Chiliens. Aujourd'hui, La Moneda reste un monument architectural intéressant, où vous pourrez en découvrir davantage sur la culture et l'histoire du Chili en visitant le centre culturel situé au sous-sol.

À l'origine, en 1784, La Moneda ne fut pas conçue comme un palais, mais pour abriter l'hôtel de la monnaie. Le bâtiment tient son nom du mot espagnol « moneda » désignant une pièce de monnaie. Ce n'est qu'en 1846 que le bâtiment devint le siège du gouvernement. Le palais entra dans l'histoire en 1973, lors du violent coup d'État dirigé par le général Pinochet. Lorsque le président en exercice, Salvador Allende, refusa de quitter le palais, La Moneda fut la cible de violents bombardements. En 1981, le bâtiment retrouva son statut de palais.

“La Moneda dispose d'un intérieur étonnamment coloré, aux murs jaunes, rouges et bleus”

Un intérieur coloré

Une visite du palais conduit les visiteurs à travers des pièces majestueuses, dont l'incontournable Salón Independencia. Aux 18ème et 19ème siècles, les chefs de gouvernement se tenaient généralement sur l'un des balcons de ce salon pour annoncer aux Chiliens des nouvelles importantes. Aujourd'hui, c'est aussi de là que les présidents chiliens s'adressent au peuple après leur élection. La Moneda dispose d'un intérieur étonnant, avec des salons décorés en jaune, rouge et bleu. Autre événement spécial : la relève officielle de la garde. La cérémonie se tient tous les deux jours, consultez donc les horaires avant votre visite.

Culture en sous-sol

En 2010, une nouvelle place fut inaugurée à côté du palais : la Plaza de la Ciudadanía. C'est sous cette place que se cache le centre culturel le plus important du Chili : le Centro Cultural de La Moneda. Ce lieu futuriste est accessible grâce à des passerelles menant à un atrium baigné de lumière naturelle grâce à un toit en verre. En plus de l'exposition permanente, deux salles accueillent des expositions temporaires. Le centre expose principalement les œuvres d'artistes et de photographes latino-américains. L'exposition permanente présente des objets d'art et artefacts chiliens historiques tels que des vêtements et des bijoux. Le centre abrite également une salle de cinéma, une bibliothèque, un centre pédagogique et un café. L'entrée est gratuite du lundi au vendredi matin.

Centro Cultural Palacio de La Moneda

Crédits photos

  • Centro Cultural Palacio de La Moneda: Esme Vos, Flickr