KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Dans les royaumes supérieurs

En Turquie, on appelle les pipes à eau « narguilé ». Jadis, fumer la pipe à eau était une activité réservée aux anciens, mais il y a environ 10 ans, cette coutume pluriséculaire a été remise au goût du jour. Une visite à Istanbul n'est pas complète sans une soirée dans un café-narguilé, où vous pourrez faire votre choix parmi de nombreuses pipes à eau autant de saveurs.

Le verbe turc « içmek » signifie à la fois fumer et boire. C'est littéralement ce que la tradition de la pipe à eau implique : boire du thé et fumer. Cela n'a rien à voir avec la drogue ; la pipe ne contient que du tabac, souvent associé à une saveur douce, comme la pomme, le melon ou la fraise. Le but n'est pas de planer ; fumer une pipe à eau est le plus souvent une activité sociale vous permettant de passer une agréable soirée à discuter avec vos amis et à partager un narguilé.

Fumez une pipe à eau sur n'importe quelle terrasse d'Istanbul
Fumez une pipe à eau sur n'importe quelle terrasse d'Istanbul

Istanbul

Le quartier des pipes à eau

À l'apogée de l'Empire ottoman, la pipe à eau était très populaire. Fumer un narguilé avec le sultan était considéré comme le plus grand honneur. Avec l'avènement des cigarettes durant la Seconde Guerre mondiale, le narguilé a progressivement disparu, mais il est revenu en force à la fin des années 1990.

À Tophane, dans le district de Beyoğlu, de nombreux cafés-narguilé ont fait leur apparition en réponse à cette nouvelle tendance. Aujourd'hui, ce quartier est surnommé « le centre du narguilé ». La plupart des cafés sont ouverts 24 heures sur 24 et disposent de grands jardins où les clients peuvent se détendre sur les confortables coussins d'un salon ombragé. Prenez votre temps et testez toutes les différentes saveurs, de cappuccino à banane, menthe ou pêche. Si vous souhaitez une boisson rafraichissante, commandez une tasse de thé, un café turc ou un jus de fruits frais. Le Nargilem Kafe possède un magnifique jardin, et l'Erzurum Nargile, l'un des plus anciens café-narguilé d'Istanbul, vaut vraiment le détour.

Un jardin à narguilé à Tophane

Un conte des Mille et Une Nuits.

Où que vous soyez à Istanbul, vous trouverez un café-narguilé où vous installer pour fumer une pipe à eau. L'Erenler Nargile, situé dans la cour d'une ancienne école de théologie, est l'un des plus célèbres cafés de la ville. Il se trouve aux abords du Grand Bazar, mais son entrée est nichée sur Corlulu Alipasa Medresesi, dans Çemberlitaş. Pour le trouver, suivez les étudiants et les habitants qui s'y rendent directement après le travail. À l'intérieur, les habitués jouent à un jeu voisin du backgammon. Le charmant jardin semble tout droit sorti d'un conte des Mille et Une Nuits.

Jouer au backgammon et fumer une pipe à eau

Crédits photos

  • Un jardin à narguilé à Tophane: robin robokow, Flickr
  • Jouer au backgammon et fumer une pipe à eau: Henri Bergius, Flickr