KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Intramuros : la ville fortifiée de Manille

Intramuros, qui signifie « dans les murs » en latin, est le plus vieux quartier de Manille. C'est au cours du 16ème siècle que Manille est devenue la capitale des Philippines et le centre administratif de la domination coloniale espagnole. Les guerres et les révolutions ont laissé leur trace : de nombreux palais et églises baroques ont été détruits et le mur a été partiellement réduit à l'état de ruine. Cependant, la zone baigne encore dans une atmosphère coloniale.

Le quartier d'Intramuros possède un plan en damier, de grandes places et un palais du gouverneur monumental. Les murs de la ville de plusieurs mètres d'épaisseur et le fort avec ses dizaines de canons ont été construits dans le but de contrôler la population rebelle. Au cours de l'histoire mouvementée de Manille, le quartier a été réduit en cendres à plusieurs reprises, notamment pendant la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, c'est encore un bel endroit pour s'imprégner de l'histoire coloniale de la ville. Nous avons sélectionné trois sites incontournables de la ville fortifiée de Manille.

La cathédrale de Manille

La 8ème cathédrale de Manille

La cathédrale actuelle est la 8ème réincarnation de la première cathédrale de Manille, qui fut construite en 1581 avec des bambous et des feuilles de palmier. Un typhon, un grand incendie, plusieurs tremblements de terre et des bombardements ont détruit la cathédrale, maintes et maintes fois. La cathédrale actuelle fut construite dans les années 1950 et élevée au rang de basilique en 1981 par le Pape Jean-Paul II.

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Cathédrale de Manille, Plaza Roma, Intramuros, Manille

Le quartier qui a vu mourir Rizal, le héros national

Les Espagnols ont gouverné Manille pendant plus de 3 siècles. Les Chinois, les Japonais et les Américains ont également été présents dans la ville. Ils ont tous été basés dans l'impressionnant Fort Santiago. Cet endroit a une grande importance historique pour les Philippins car leur héros national, José Rizal, a été emprisonné dans le fort et y a vécu ses dernières heures. Le Rizal Shrine est un musée consacré à ce combattant pour la liberté.

+ En savoir plus

Fort Santiago

Voir la localisation sur la carte

Fort Santiago, Heroes Square, Intramuros

L'église Saint Augustin

L'église de Saint Augustin, l'unique survivante

L'ordre espagnol des Augustins ne tarda pas à commencer à convertir au catholicisme la population récemment colonisée de Manille. La première église au sein de la ville fortifiée fut construite en 1587 et comprenait un monastère. Le bâtiment de style baroque dispose d'un retable, d'une chaire, de stalles et de fresques en trompe-l'œil richement décorés. L'église Saint Augustin est le seul bâtiment d'Intramuros ayant survécu à la bataille de Manille à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Église Saint Augustin, General Luna Street, Intramuros

Crédits photos

  • L'église Saint Augustin: suronin, Shutterstock