KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le Kremlin, haut lieu artistique

Le Kremlin symbolise à la fois l'Église orthodoxe russe, les tsars et le communisme. Au fil du temps, ce complexe fortifié situé au cœur de Moscou est devenu le centre russe de l'architecture et de l'iconographie. D'importantes expositions s'y tiennent tout au long de l'année et redonnent vie à l'histoire de la Fédération.

La construction du Kremlin moderne, jadis citadelle fortifiée, a commencé à la fin du 15ème siècle. L'architecte italien Aristotele Fioravanti conçut la cathédrale de la Dormition, lieu de couronnement des tsars pendant plusieurs siècles. Plusieurs chefs religieux y sont enterrés. Le mur de pierre autour du Kremlin a été construit pour protéger les citoyens de Moscou des attaques. Jusqu'au 20ème siècle, le complexe a subi diverses constructions, démolitions et rénovations. Le résultat ? Une multitude de cathédrales, d'églises et de bâtiments publics bordant la rivière Moskova.

Le Kremlin, le long de la rivière Moskova
Le Kremlin, le long de la rivière Moskova

Moscou

Au sein des murs

C'est en raison du mauvais temps de l'année 1812 qu'une grande partie du Kremlin a été préservée. 1812 correspond à l'année où Napoléon a occupé le complexe gouvernemental pendant un mois. Il ordonna à son armée de faire sauter le Kremlin, mais en raison de fortes pluies, ses hommes n'ont que partiellement réussi leur mission. Le Palais du Patriarche est l'un des bâtiments qui a été épargné ; aujourd'hui, il abrite une exposition de bijoux, d'objets ménagers et de meubles du 17ème siècle. L'Église des Douze Apôtres est adjacente au palais. Cette église, rattachée au domicile privé des Patriarches russes, est célèbre pour son panneau de bois doré et orné de superbes icônes.

Outre certaines peintures murales incroyables et ses 5 dômes, la Cathédrale de la Dormition abrite également une iconostase, une fresque composée d'icônes religieuses du 17ème siècle. L'église contient également de nombreuses icônes plus anciennes. Juste à l'extérieur de ce sanctuaire, près du mur, se trouvent les tombes de plusieurs dirigeants de l'Église. Ne manquez pas de visiter le Clocher d'Ivan le Grand, la collection d'armes du Palais des Armures et le Jardin Alexandre, situé non loin du Kremlin.

La cathédrale orthodoxe de la Dormition
Le mausolée sur la Place Rouge

Communisme préservé

Vladimir Lénine, l'un des plus influents dirigeants du 20ème siècle, repose dans un mausolée sur la Place Rouge. Après la mort de Lénine en 1924, Staline décida de préserver l'image du fondateur du communisme pour l'éternité. Il fallut six mois aux scientifiques russes pour développer un produit chimique d'embaumement qui pourrait empêcher la décomposition du corps de Lénine. Le corps est exposé dans un mausolée en granit situé sur la Place. Les vêtements sont remplacés tous les deux ans.