KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Vue inoubliable sur la ligne d'horizon originale d'Astana

Astana a quasiment été construite en une nuit sur la toundra. La capitale flambant neuve a d'abord été un fort russe, mais a ensuite été reléguée au second plan pendant longtemps. En 1994, lorsque la ville est soudainement devenue la nouvelle capitale du Kazakhstan, elle a connu une croissance fulgurante. Grâce au dévouement d'architectes de renommée internationale et à une bonne dose de paillettes et de glamour, la ville a été surnommée à juste titre le Dubaï de la Toundra.

En 1997, le symbole du progrès du Kazakhstan est achevé : la Tour Bayterek, d'une hauteur de 105 mètres. La forme de la tour représente un mythe populaire sur l'arbre de vie et l'oiseau du bonheur. Un « œuf » en forme de balle, mesurant 22 mètres de diamètre, orne la tour. À l'intérieur, 2 étages, avec au niveau supérieur une empreinte en or de la main du premier président du Kazakhstan, Nursultan Nazarbayev. Le niveau inférieur abrite une plate-forme d'observation. De là, vous pouvez profiter d'une vue à 360 degrés sur Astana. La tour est donc l'endroit idéal pour admirer les dernières splendeurs architecturales de la ville. En voici 3 exemples frappants.

Le Palais de la paix et de la réconciliation

Le Palais de la paix dans une pyramide de verre

En 2006, une pyramide de verre et d'acier est devenue le centre symbolique d'Astana. Ce Palais de la paix et de la réconciliation a été conçu par le cabinet d'architectes britannique Forster + Partners et symbolise les relations harmonieuses entre les religions du monde. Outre un centre de conférences, le palais abrite également une salle de concert de 1 500 places et un magnifique atrium. Le sommet de la pyramide offre une salle de conférence de luxe dans laquelle les invités sont entourés de vitraux décorés de colombes. Optez pour une visite guidée de 30 minutes afin d'admirer le bâtiment.

Un palais-yourte

Le Palais Ak-Orda est parfois décrit, de manière irrévérencieuse mais assez appropriée, comme une version Disney de la Maison-Blanche américaine. Depuis la fin de l'année 2004, il est le domicile du président du Kazakhstan, qui a également imaginé les contours de la Tour Bayterek. Un des points forts des visites guidées quotidiennes est la Salle orientale. Elle a la forme d'une yourte traditionnelle, un type de tente nomade, habitat traditionnel du peuple kazakh, mais en version très luxueuse.

Le Palais présidentiel Ak-Orda
La Salle de concert centrale

La fleur de la toundra

La Salle de concerts centrale a été conçue par l'architecte italien Manfredi Nicoletti. Il a estimé que la toundra manquait de couleur, il a alors imaginé un bâtiment en forme de fleur abstraite. Outre un grand auditorium pour la musique classique, les spectacles de danse et les concerts pop, le lieu abrite également des restaurants, des boutiques et deux cinémas. Le hall de 3 000 mètres carrés est l'espace le plus important. Il est devenu une grande place intérieure où les habitants d'Astana aiment se retrouver pendant les mois d'hiver rigoureux.