KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le temple Man Mo : un havre de paix

En plein cœur du quartier financier très animé de Hong Kong se trouve un véritable havre de paix : le temple Man Mo. Ce temple est dédié à deux divinités très différentes : Man Cheong, dieu de la littérature, et Mo, dieu de la guerre. Le temple a été construit vers 1847 par de riches marchands chinois, pendant les premières années de la domination coloniale britannique à Hong Kong.

Le temple est situé sur Hollywood Road et forme un vaste complexe avec le temple Lit Shing Kung et Kung Sor. Les bâtiments sont séparés par d'étroites allées. Lit Shing Kung a été construit en l'honneur de tous les dieux célestes. Situé à l'ouest du temple, Kung Sor est un bâtiment où la communauté chinoise se réunissait pour discuter et régler les conflits locaux.

L'intérieur du temple Man Mo
L'intérieur du temple Man Mo

Hong Kong

Spirales d'encens dans le temple

L'odeur de l'encens

À l'extérieur du temple, des dizaines de diseurs de bonne aventure attendent les visiteurs pour leur prédire l'avenir. L'intérieur est baigné d'un parfum entêtant de bois de santal et d'encens. Levez les yeux pour observer les dizaines de spirales d'encens suspendues au plafond, l'une des caractéristiques du temple Man Mo. En effet, depuis des temps immémoriaux, les Chinois brûlent ces spirales afin d'attirer l'attention des dieux. Aussi connues sous le nom de « nourriture pour les dieux », elles peuvent brûler des semaines durant.
Autour du complexe, des dizaines de boutiques vendent des artefacts à brûler de toutes formes et de toutes tailles. Les Chinois croient qu'ils peuvent assurer le confort et le bonheur de leurs proches même après leur mort. Ce qui ne peut être placé à l'intérieur de la tombe peut être « envoyé » plus tard. C'est pourquoi les boutiques vendent toutes sortes d'objets en papier (voitures, appareils photo, billets de banque) destinés à être brûlés dans les fours situés à l'intérieur du temple.

Couleurs porte-bonheur

Le temple Man Mo est un bel exemple d'architecture traditionnelle chinoise : il comporte des sculptures impressionnantes, des gravures sur bois et des fresques colorées. Les diverses œuvres d'art offrent de remarquables exemples de l'artisanat chinois. Les tons rouge et or dominent car ils symbolisent la chance et la prospérité pour les Chinois.

Les couleurs de la chance et de la prospérité