KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Monument commémoratif du génocide rwandais

Aucun événement n'a eu un impact aussi important sur l'histoire du Rwanda que la guerre civile de 1994. Pendant 100 jours et sous les yeux d'une force de maintien de la paix des Nations Unies, les Hutus ont assassiné plus d'un million de Tutsis. Le centre commémoratif du génocide de Kigali est un monument à la mémoire de l'un des génocides les plus sanglants de l'histoire du monde.

Le Kigali Genocide Memorial Centre a été inauguré en 2004, soit 10 ans jour pour jour après le génocide. Le centre est situé dans la banlieue de Gisozi, là où 250 000 personnes (un nombre surréaliste) ont rejoint leur dernière demeure dans une fosse commune. Trois expositions permanentes expliquent les circonstances de ce drame : les raisons de l'accentuation des tensions entre les groupes ethniques de ce petit pays d'Afrique, les causes du déclenchement du génocide et le déroulement de cette tragédie sous les yeux d'une importante force de maintien de la paix des Nations Unies.

Genocide Memorial Centre à Kigali
Genocide Memorial Centre à Kigali

Kigali

Un épisode sombre de l'histoire

La population rwandaise est composée d'une grande majorité de Hutus (90 %) et d'une petite minorité de Tutsis (9 %). Les Tutsis sont longtemps restés au pouvoir : au XVème siècle, le Rwanda était gouverné par un roi tutsi et les Hutus étaient un peuple opprimé. Sous le régime colonial belge, les différences entre les deux groupes se creusèrent davantage.


Après l'indépendance du pays en 1962, la majorité hutue se rebella et décida d'expulser l'élite tutsie. Pendant toute la période où les Hutus étaient au pouvoir, la situation était explosive et les Nations Unies envoyèrent des soldats de maintien de la paix dans la région. Le 6 avril 1994, l'avion du président hutu Juvénal Habyarimana fut abattu près de l'aéroport, envenimant davantage une situation déjà tendue. Tutsis et Hutus furent massacrés à la machette et jetés dans des fosses communes. Les casques bleus n'intervinrent pas dans le massacre, car leur mandat présentait de nombreuses lacunes mais surtout car les États membres de l'ONU ne s'intéressaient pas au massacre, ce qui entraîna des conséquences désastreuses.

“Depuis le XVème siècle, le Rwanda était gouverné par un roi tutsi et les Hutus étaient un peuple opprimé”

Trois expositions pour comprendre

Retour sur le film Hôtel Rwanda

L'exposition permet de comprendre les événements qui ont précédé et qui ont suivi cette page tragique de l'histoire du Rwanda, ainsi que le déroulement du drame. Pour les personnes intéressées, d'autres lieux de visite présentent également un intérêt. C'est d'ailleurs dans l'Hôtel des Mille Collines, aujourd'hui exploité par la chaîne de luxe Kempinski, que se réfugièrent à l'époque les tutsis, comme on le voit dans le film « Hôtel Rwanda », sorti en 2004. L'ancien palais présidentiel a été transformé en musée, mais l'épave de l'avion présidentiel a été installée dans le jardin. Le mémorial national du génocide, ainsi qu'un monument/centre commémoratif, sont situés dans la ville de Nyamata, à 30 kilomètres de Kigali.

Crédits photos

  • Trois expositions pour comprendre: Flickr: lucianf