KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Moscou et ses sept Sœurs

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, ces sept bâtiments dominent fièrement l'horizon de Moscou. Avec la construction de ces légendaires gratte-ciel, surnommés les « Sept Sœurs », le leader Joseph Staline envoyait un message fort au reste du monde. Le goût de ses architectes était tout sauf conservateur ; ces immenses bâtiments sont une combinaison audacieuse d'architecture baroque russe et de gratte-ciel américains.

Pour Staline, la construction des Sœurs était destinée à créer une ligne d'horizon moscovite qui rivaliserait avec celle des villes d'Amérique du Nord. Il a demandé à ses architectes d'être créatifs et de concevoir 8 bâtiments : une université d'État, des complexes d'habitation, des bâtiments gouvernementaux et des hôtels de luxe. La ville a donc vu s'élever sept tours, mais la 8ème sœur n'a jamais vu le jour : le gratte-ciel « Zariadié » initialement prévu risquait de faire trop d'ombre au Kremlin. À l'emplacement qui aurait dû être occupé par le bâtiment fut construit l'hôtel Rossiya en 1967. Les plans du gratte-ciel n'ont toutefois pas été perdus pour tout le monde puisqu'ils furent réutilisés pour le Palais de la Culture et de la Science de Varsovie.

L'université d'État de Moscou
L'université d'État de Moscou

Moscou

Paradis communistes

Ces immenses structures sont bel et bien de la même famille. Bien que les bâtiments possèdent des influences de style baroque, gothique et orthodoxe, ils disposent tous d'une tour centrale avec des ailes adjacentes. Les « Sœurs » ont récolté de nombreuses distinctions : l'un des bâtiments est l'hôtel le plus élevé de la planète, un autre abrite le plus grand lustre, et l'université est le lieu d'éducation le plus haut au monde. Le somptueux intérieur arbore de nombreuses décorations opulentes ; des escaliers en marbre du bâtiment de l'université aux peintures du plafond de l'hôtel, en passant par les tours richement décorées dans les immeubles d'habitation... Tout est magnifique.

L'immeuble d'habitation de la berge Kotelnitcheskaïa

Véritable atmosphère russe

Le Leningradskaya a été construit en 1954 en tant qu'hôtel de luxe soviétique. Au cours de ces dernières années, le bâtiment a subi d'importantes restaurations et a été transformé en un hôtel international Hilton. L'atmosphère russe a été préservée : lustres en bronze et piliers en marbre dominent le hall décoré de fresques et de moulures ornementales. Les chambres sont aujourd'hui plus spacieuses et meublées avec un design russe contemporain. Réservez une chambre à l'un des étages supérieurs de la tour pour avoir une vue spectaculaire sur la ville.

L'une des autres tours staliniennes abrite aujourd'hui le Radisson Royal Hotel. Les peintures du plafond d'origine, que vous pouvez admirer dans le hall et la décoration classique des 497 chambres évoquent l'atmosphère d'un palais sur la rivière Moskova. Le prix des chambres est d'ailleurs établi en conséquence. Si toutefois vous choisissez de séjourner ailleurs, vous pouvez toujours vous rendre au Mercedes Bar, situé au 31e étage. Vous y serez toujours le bienvenu pour siroter un cocktail en contemplant la vue.

Lobby de l'hôtel Hilton

Crédits photos

  • Lobby de l'hôtel Hilton: Pavel L. Photo and video, Shutterstock