KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

3 lieux de vie nocturne dans le quartier branché de Friedrichshain

Aucune autre ville européenne n'est aussi réputée (et tristement célèbre) pour sa vie nocturne débridée que Berlin. Grâce à des heures d'ouverture illimitées, la nuit ne s'arrête jamais à Berlin, et c'est d'autant plus vrai dans le quartier de Friedrichshain. Durant la Guerre froide, ce quartier bordant la rivière Spree était devenu un quartier délabré laissé à l'abandon. Cependant, depuis la chute du Mur, il a été rénové. Vous y trouverez 3 boîtes de nuit qui vous feront oublier toutes vos inhibitions jusqu'au lundi matin.

On parle parfois du quartier de Friedrichshain comme d’une galerie d'art en plein air. L'art y est présent à chaque coin de rue et plus particulièrement sur les murs extérieurs des entrepôts abandonnés, des centrales électriques et des viaducs, qui ont été transformés en galeries éphémères, en restaurants clandestins et en clubs techno. Certains de ces lieux underground sont actuellement gérés par des sociétés commerciales et se sont popularisés, mais d'autres continuent de s'accrocher à leur indépendance et à leur ambiance alternative, au milieu d'anciennes structures industrielles rouillées et de graffitis colorés, et proposent une musique expérimentale tout en prônant une attitude hippie axée sur l'amour et la paix. Dans tout le quartier de Friedrichshain, on retrouve le brin de folie qui caractérise Berlin.

Le quartier de Friedrichshain sur la rivière Spree
Le quartier de Friedrichshain sur la rivière Spree

Berlin

Cassiopeia

Le hangar d'une usine désaffectée avec un cinéma en plein air

Situé dans le hangar d'une usine délabrée, à côté d'une gare de triage, le Cassiopeia attire une foule majoritairement jeune. Ce lieu propose des soirées alternatives sur 2 étages disposant chacun de leur propre piste de danse. Des concerts et des festivals y sont fréquemment organisés et en été, vous profiterez également d'un Biergarten, d'un cinéma en plein air et d'un marché aux puces, le dimanche. L'emplacement ne fait que renforcer l'ambiance underground : pour accéder au club, il faut passer en rampant par un trou creusé dans un mur de la rue Revaler Straße, en face du Café Kulturzeit et à l'angle de la rue Simon-Dach-Straße. Le Cassiopeia partage ce que l'on appelle la RAW-Gelände (zone industrielle) avec la plus grande salle de skateboard de Berlin et avec d'autres boîtes de nuit populaires telles que l'Astra Kulturhaus et le Suicide Circus.

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Cassiopeia, Revaler Straße 99, Friedrichshain, Berlin, www.cassiopeia-berlin.de

House Party à Renate

Le Salon Zur Wilden Renate est une discothèque qui reste ouverte du samedi soir jusqu'au départ du dernier clubber, habituellement le lundi après-midi. Ce complexe d'appartements abandonnés possède plusieurs pistes de danse réparties sur différents étages. Le sous-sol comporte un labyrinthe de couloirs et de salles plus petites. Le grenier constitue un espace VIP avec une petite piste de danse. En été, les gens dansent à l'extérieur, dans la cour. Le Renate ne ressemble pas tout à fait à une boîte de nuit, mais plutôt à une fête que l'on aurait donnée à la maison et qui échapperait à tout contrôle (exactement comme on imagine la vie nocturne de Berlin).

+ En savoir plus

Le jardin de Wilde Renate

Voir la localisation sur la carte

Salon Zur Wilden Renate, Alt-Stralau 70, Friedrichshain, Berlin, www.renate.cc

Le jardin du club

Un squat labyrinthique avec musique disco et techno

Beaucoup de personnes pensent que le club est le parfait successeur du club Kater Holzig, aujourd'hui fermé. Identique au Salon Zur Wilden Renate, situé à proximité, ce club ressemble à un squat qui se trouve dans une maison composée d'un dédale de couloirs et de salles menant à deux pistes de danse. Il propose un genre musical allant du disco et de la house music à la techno, en passant par le dubstep, le drum 'n' bass et l'électro. Des concerts, des projections de films et des soirées à thème sont en outre fréquemment organisés. Le jardin est également ouvert en hiver et constitue une attraction en lui-même. Il comporte des sièges autour d'un feu de camp, une cabane en bois hip-hop et une 3e piste de danse installée sous une grande tente. Il suffit de danser pour se réchauffer.

+ En savoir plus

View on the map

Markgrafendamm 24c, Friedrichshain, Berlin,

www.aboutparty.net

Crédits photos

  • Cassiopeia: Steffi Reichert, Flickr
  • Le jardin de Wilde Renate: Iwan Gabovitch, Flickr
  • Le jardin du club: Tim, Flickr