KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

(N)Ostalgie de la RDA

Le 9 novembre 1989, l'isolement de Berlin-Est a pris fin lorsque le mur de Berlin est tombé. Même si les parties orientale et occidentale sont réunies depuis près de trois décennies, il reste une certaine « ostalgie » de cette époque. Les visiteurs de Berlin peuvent se lancer dans un safari en Trabant, passer la nuit dans un hôtel de Berlin-Est et déguster un repas à la mode RDA dans un restaurant local.

Nous sommes en 1949 et depuis quatre ans, l'Allemagne est divisée en zones d'occupation alliées, y compris la capitale, Berlin, qui se trouve au milieu de la zone soviétique. L'Union soviétique a décidé de créer la République démocratique allemande communiste (RDA ou Allemagne de l'Est) dans sa zone, ce qui a de lourdes conséquences. Entre 1949 et 1961, environ 2,5 millions de personnes fuient l’Allemagne de l'Est (et Berlin-Est) par la frontière mal gardée. L'économie souffre grandement et une pénurie de biens est observée tandis que les gens de Berlin-Ouest passent la frontière pour s'approvisionner en produits bon marché à l'Est. Le 12 août 1961, la RDA décide de résoudre ce problème en élevant un mur qui divise la ville. Le 6 novembre de la même année, le mur de Berlin est terminé, créant une barrière physique entre l'est et l'ouest.

Zone intérieure du mur de Berlin
Zone intérieure du mur de Berlin

Berlin

Sur la route, dans une Trabant

Elle est à peine plus grande qu'une boîte à savon, pourtant la Trabant est l'outil parfait pour explorer Berlin. Dans la ville, il existe plusieurs points de location de cette voiture qui est restée le symbole de l'ancienne Allemagne de l'Est. Profitez d'une visite autoguidée le long des diverses attractions de Berlin ou participez à un safari en Trabant, accompagné d'un guide qui dirigera plusieurs voitures dans la ville. La visite comprend plusieurs monuments historiques et vous montre d'importants vestiges de la Seconde Guerre mondiale et de la RDA. Le palais du Reichstag, Checkpoint Charlie et l'East Side Gallery en constituent les points forts. Voilà une façon amusante de découvrir la ville.

Safari en Trabant dans Berlin

L'expérience de la RDA

Pour vraiment comprendre à quoi ressemblait la vie en Allemagne de l'Est, visitez le musée de la RDA (DDR Museum) dans le quartier Mitte. Inauguré en 2006, il est devenu l'un des musées les plus visités de Berlin. Ce dernier évoque tous les aspects de la vie en RDA tels que l'éducation, le travail, l'école et l'économie. Tout ce qui est exposé est interactif : les visiteurs sont autorisés à toucher à tout, ils peuvent ouvrir les placards et les tiroirs, parcourir des brochures d'éducation sexuelle et regarder et écouter des cassettes d'espionnage. Le DDR Museum offre un aperçu authentique du passé.

Salon d'Allemagne de l'Est dans le Musée de la RDA

Un goût d'Histoire

Les invités peuvent goûter au passé, au sens littéral du terme, dans le DDR-Restaurant Domklause, situé sur la Spree. Le restaurant se trouve dans le même pâté de maisons que le tristement célèbre Palasthotel, où la Stasi accueillait ses invités les plus prestigieux à l'époque de la RDA, et recrée des recettes originales de l'hôtel. Commandez un ketwurst (également connu sous le nom de hot-dog) ou un jägerschnitzel avec des pâtes. Après un copieux repas, détendez-vous à l'Ostel, une auberge de jeunesse meublée avec du mobilier authentique de la RDA qui pratique des tarifs datant d'avant le capitalisme : une chambre double coûtant par exemple 32 euros par nuit.

“Jägerschnitzels, hamburgers et saucisses : des plats typiques de la RDA”

Good Bye Lenin !

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur la vie en RDA, nous vous conseillons de regarder le film « Good Bye Lenin ! » (2003). Le personnage principal, Alex, a vécu toute sa vie à Berlin-Est. Lorsque sa mère, une fervente partisane de l'Allemagne de l'Est socialiste, tombe dans le coma en octobre 1989 et se réveille à nouveau après la chute du Mur, il se retrouve face à un problème : le cœur de sa mère est faible et le nouveau monde capitaliste pourrait lui être fatal. Pour sauver sa mère, Alex transforme leur appartement en musée socialiste. Sa mère n'a aucune idée des changements que la société a connus. Le stratagème fonctionne jusqu'à ce que sa mère commence à regarder la télévision et sorte de son lit.

“Regardez le film « Good Bye Lenin ! » sur la vie en RDA.”

Crédits photos

  • Safari en Trabant dans Berlin: T.W. van Urk, Shutterstock
  • Salon d'Allemagne de l'Est dans le Musée de la RDA: Laika ac, Flickr