KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

La Piazza Maggiore, au cœur de Bologne

Depuis des siècles, la Piazza Maggiore est le lieu de rassemblement des habitants de Bologne. Cette grande place située au centre de la ville est entourée de magnifiques édifices médiévaux comme le Palazzo del Podestà, le Pallazo d’Accursio et, bien entendu, l'impressionnante Basilica di San Petronio, avec sa façade grise inachevée.

Bologne était une ville prospère au Moyen Âge. À cette époque, les habitants jouissaient d'une grande liberté et le commerce des textiles était florissant. C'est à cette période qu'a été fondée l'université de Bologne, la première au monde. La Piazza Maggiore se situe au cœur de cette ville tournée vers le progrès. Ce carrefour commercial attirait les commerçants du monde entier, et le gouvernement de la ville exerçait ses fonctions dans les « palazzi » voisins. Pour profiter pleinement de la Piazza Maggiore, imitez les étudiants ; attablez-vous à la terrasse d'un café, commandez un verre de Chianti frais et admirez la vue.

Un passé inachevé

Levez les yeux ; les façades des bâtiments de Bologne retracent la riche histoire de la ville. La façade inachevée de la Basilica di San Petronio attire immédiatement le regard. Les premières pierres de cette église ont été posées en 1390 mais la construction s'est poursuivie sur plusieurs siècles. Lorsque le conseil municipal a ordonné sa construction, aucune demande d'approbation n'a été envoyée à l'évêque. Après tout, la basilique était censée représenter la ville libre de Bologne, qui n'était pas sous l'emprise du diocèse. Mais le pape n'allait pas accepter la construction de cette basilique sans se battre : il a freiné l'ambitieux projet en faisant construire le palais de l'Archiginnasio qui héberge l'université, directement à côté du site de construction. Il désirait ainsi regrouper toutes les disciplines universitaires dans un même bâtiment. Par manque de moyens et en raison de problèmes techniques, la construction de la basilique a finalement été arrêtée et la façade n'a jamais été terminée. Le palais de l'Archiginnasio abrite aujourd'hui la bibliothèque municipale.

+ En savoir plus

L'Atrium de l'Archiginnasio

Grand, plus grand, toujours plus grand

La taille de l'édifice religieux, déjà fort impressionnante, devait au départ détrôner la basilique Saint-Pierre de Rome. Bien que la façade soit inachevée, le bâtiment vaut vraiment une visite. Les murs intérieurs sont ornés de sublimes fresques de Giovanni da Modena et Jacopo di Paolo et la basilique abrite l'un des orgues les plus anciens du monde, toujours utilisé et datant du 15ème siècle. La science est également bien représentée dans cette église, car on y trouve le plus grand cadran solaire au monde, ainsi qu'un pendule de Foucault.

Le plus vieux palais de la Piazza Maggiore

En face de la basilique, vous trouverez le plus vieux palais de la Piazza Maggiore : le Palazzo del Podestà. Construit autour de l'an 1200, il a été le siège du « podestà », le plus haut magistrat de la ville, ainsi que de ses collaborateurs. Le palais est rapidement devenu trop petit pour accueillir tous les citoyens intervenant au conseil municipal, et le bâtiment a bénéficié d'une extension : le Palazzo Re Enzo. Ne manquez pas la Torre dell‘Arengo, qui date de 1453. Cette tour abrite la plus grosse cloche de Bologne. Cette dernière est utilisée pour prévenir les habitants en cas d'urgence. Conseil : placez-vous d'un côté des voûtes ; vous pourrez entendre les murmures d'une personne placée de l'autre côté.

+ En savoir plus

Le Palazzo del Podestà et la Torre dell’Arengo

Enzo, le roi emprisonné

Le Palazzo Re Enzo est nommé d'après le roi Enzo de Sardaigne, fils illégitime de Frédéric II, Saint empereur romain germanique. Vaincu en 1249, à la bataille de Fossalta, il a été fait prisonnier par les Bolonais. La nuit, il était enfermé dans une cage dans le Palazzo Re Enzo, mais, pendant la journée, il était libre de faire ce qui lui plaisait ; y compris de rencontrer des femmes. Selon la rumeur, il a eu trois filles et un fils. On raconte que ce fils est l'ancêtre de la famille Bentivoglio, dont les descendants sont devenus les maîtres de Bologne. Malgré les protestations continues de son père, Enzo est resté prisonnier jusqu'à sa mort, en 1272.

Façade du Palazzo d’Accursio

Palazzo d’Accursio o Comunale

Ce palais est composé de différents bâtiments qui ont été regroupés au cours des siècles. Au 13ème siècle, le célèbre juriste Accursius vivait dans ce lieu et travaillait à l'université de Bologne. Le bâtiment a plus tard servi de siège aux Anziani (« anciens »), les plus hauts magistrats de la ville. La façade possède une porte munie d'une herse, au-dessus de laquelle se trouve une grande statue en bronze du pape bolonais Grégoire XIII. Le palais abrite actuellement la collection d'art municipale, qui rassemble des tableaux allant du Moyen Âge au 19ème siècle.

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Palazzo d’Accursio o Comunale, Piazzo Maggiore, Bologne, Italie

Crédits photos

  • Le Palazzo del Podestà et la Torre dell’Arengo: magro_kr, Flickr
  • Façade du Palazzo d’Accursio: Marco Assini, Flickr