KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

L'horloge astronomique de Prague

L'horloge astronomique de Prague, créée par l'horloger Mikuláš, est non seulement splendide mais c'est également l'une des horloges les plus anciennes et les plus détaillées jamais fabriquées. Cette horloge qui orne la façade de l'hôtel de ville est l'une des principales attractions de Prague. En plus de donner l'heure, elle indique également la position de la lune et des étoiles.

Ce chef d'œuvre fut installé en 1410 puis remanié en 1490 par un autre grand horloger du nom de Hanuš. Pendant des siècles et jusqu'en 1961, on a cru que c'était lui qui avait construit cette horloge, jusqu'à ce qu'un document révèle la vérité. L'horloge se compose de 3 éléments principaux : un cadran astronomique qui indique l'heure et la position du soleil et de la Lune, un cadran avec des médaillons représentant les mois et un mécanisme qui, toutes les heures, déclenche le défilé des douze apôtres.

La mort est représentée à droite de l'horloge

Figurines animées

Chaque jour à chaque heure pile, entre 8 h et 20 h, l'ensemble du mécanisme s'anime. En plus de la ronde mécanique des apôtres, d'autres figurines prennent vie sur le pourtour de l'horloge. Elles représentent certaines des plus grandes craintes des habitants de Prague à cette époque : la cupidité, la vanité et la mort. Depuis le 16ème siècle, le mécanisme qui mesure le temps a été réparé et restauré plusieurs fois, la dernière restauration en date ayant été réalisée en 1865. Les apôtres furent aussi ajoutés à l'horloge cette année-là.

“La légende raconte qu'on aurait crevé les yeux d'Hanuš afin qu'il ne puisse pas reproduire son horloge ailleurs”

L'heure babylonienne

L'horloge astronomique de Prague indique plusieurs heures : l'heure astronomique, l'heure d'Europe centrale, l'ancienne heure tchèque et l'heure babylonienne, que ce compteur de Prague est le seul au monde à indiquer. Bien sûr, cette œuvre historique particulière est entourée d'une légende. Quand Hanuš eut terminé son travail sur l'horloge, les conseillers municipaux lui auraient crevé les yeux pour l'empêcher de recréer, voire d'améliorer, son chef d'œuvre dans une autre ville. Pour se venger, on dit qu'Hanuš aurait endommagé l'horloge peu avant sa mort et maudit le compteur. Selon la légende, ceux qui ont essayé de réparer l'horloge sont tous devenus fous ou sont décédés ; mais comme dans la plupart des légendes, bien sûr, personne ne sait ce qui s'est réellement passé.