KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

L'île vierge de Klein Bonaire

Quelque 800 mètres au large de la côte de Kralendijk, capitale de Bonaire, se trouve une petite île inhabitée. Il s'agit de Klein Bonaire, une réserve naturelle protégée qui appartient au parc national marin de Bonaire. L'île, d'environ 6 kilomètres carrés, est très connue des plongeurs pour sa barrière de corail noir qui commence au niveau de la plage et descend à une profondeur de 35 mètres. Les poissons colorés côtoient les hippocampes et quelques espèces rares de tortues.

Klein Bonaire, avec ses plages d'un blanc nacré se fondant dans la mer des Caraïbes couleur azur, est un véritable plaisir pour les yeux. Dans la région, seules quelques-unes de ces « mini-îles » sont inhabitées. De nombreux promoteurs immobiliers ont voulu développer leurs projets sur l'île. La dernière tentative remonte à 1995 et envisageait la construction d'un complexe touristique. Les habitants de Bonaire se sont opposés au projet et Klein Bonaire a été transformée en réserve naturelle protégée accessible au public.

Un paradis naturel

Il est possible de se rendre sur Klein Bonaire par bateau-taxi, plusieurs compagnies proposant leurs services pour le trajet depuis Kralendijk (25 minutes). Explorez l'île à pied et profitez des plages, ou faites de la plongée. L'île n'est en fait pas entièrement inhabitée ; quelques espèces rares de tortues, les tortues imbriquées et les tortues-luth, y pondent encore leurs œufs. Toute personne découvrant un nouveau nid de tortue est invité à le signaler à la Sea Turtle Conservation Bonaire. Cette organisation se chargera ensuite de sa protection. Les 3 salinas (lacs salés) sont le repère des flamants roses qui viennent ici en quête de nourriture.

Au détour d'une balade, vous pourrez observer les traces des anciens habitants. Il reste encore quelques maisons d'esclaves à l'est et un petit phare au sud. Au milieu du 19ème siècle, les commandants de Bonaire craignaient une épidémie de choléra et Klein Bonaire a été transformée en poste de quarantaine pour les navires qui y accostaient. Ainsi, l'île possède encore les vestiges d'un poste médical avec une cheminée et un four à l'ancienne.

Récif de corail à Klein Bonaire

Des chèvres ravageuses

Il fut un temps où Klein Bonaire était couverte d'arbres et d'arbustes. Mais en 1868, l'île a été vendue aux enchères pour 8 000 florins à un particulier qui l'a utilisée pour élever des chèvres. Ces dernières ont apprécié la verdure de l'île et ont tout brouté. L'opération Great Goat Round Up a permis de retirer tous les animaux de l'île en 1966. Depuis lors, des initiatives pour reboiser l'île ont été lancées et on commence de nouveau à apercevoir quelques arbres. En 1999, Klein Bonaire a été rendue aux habitants de Bonaire.

+ En savoir plus

Le désert de Klein Bonaire

Oh, island in the sun…

Harry Belafonte, le célèbre chanteur d'origine jamaïcaine, est un amoureux de Bonaire depuis de nombreuses années. Ses excursions de plongée à Klein Bonaire l'ont tellement conquis qu'il en est devenu, un temps, propriétaire. Sa chanson « Island in the sun » est dédiée à Klein Bonaire.