KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Courez dans les rues de Sydney avec le Color Run

Né il y a quelques années et réunissant près de 6 000 coureurs dans la ville de Phoenix, cet événement est devenu l'un des plus célèbres festivals de sport dans le monde. Après ses éditions à Amsterdam, Dubaï, Hong Kong, New York et dans 150 autres villes réunissant plus d'1 million de participants, le Color Run fait cette année escale à Sydney - et projettera toutes les couleurs de l'arc-en-ciel.

Imaginez un instant : vous arrivez dans vos vêtements d’un blanc immaculé pour le départ d’une course de 5 km et 1 000 mètres plus loin, un nuage de poudre bleue s’abat sur vous. 1 000 mètres plus loin encore, vous êtes généreusement saupoudré de poudre jaune, puis d'orange et de rose. En franchissant la ligne d'arrivée, il n'y a plus une once de blanc nulle part. À l'heure du bouquet final, des trombes de poudre se répandent sur vous et sur les 20 000 autres participants animant ainsi un immense tableau multicolore.

Le Color Run : 23 Août 2015 à Sydney
Le Color Run : 23 Août 2015 à Sydney

Sydney

Les 5 km les plus colorés de la planète

L’important, c’est de participer - un adage qui vaut assurément pour le Color Run. Le Color Run n’a rien d’une course traditionnelle : ce n’est pas une compétition et vous n’avez même pas besoin de courir. Les participants ne sont pas chronométrés. Il n'y a donc pas de gagnant. L’essentiel est de s’amuser. Vous pouvez marcher, sauter ou danser, tout est permis ! Une seule règle : les coureurs dépassent sur la droite et tout le monde reste à gauche, comme il est d’usage en Australie. Dans le même temps, vous avez tout le loisir de vous amuser avec les autres participants, prendre un selfie ou rajouter un peu de couleur à vos amis. En fin de course, pas de montée sur le podium mais une grande fête qui réunit tout le monde. Sur la ligne d'arrivée, tous les participants sont salués par un énorme nuage de couleur. Place aux rires, à la danse et à l'amusement. Jusqu'à la station de lavage, le Color Run représente les 5 km les plus heureux et les plus colorés de la planète.

“Ce n’est même pas une course : ici, nul besoin de courir, vous pouvez même avancer en dansant”

Sydney attend environ 20 000 participants

Inspiré par le Festival Holi en Inde

En s’inspirant du Festival Holi en Inde, la ville de Phoenix a organisé en 2012 le tout premier Color Run, auquel 6 000 participants environ ont pris part. Depuis, la course a fait des émules dans le monde entier. On recense des événements 150 villes dans 50 pays avec un million de coureurs chaque année. L’objectif du Color Run est, certes, de générer des bénéfices, mais une partie des fonds collectés est cédée à des œuvres caritatives. Avec 13 Color Runs en Australie, 1 million de dollars australiens (env. 650 000 euros) devraient être réunis pour les enfants souffrant de problèmes cardiaques.

À l'arrivée, c’est la fête !

Crédits photos

  • Sydney attend environ 20 000 participants: Floris Heuer
  • À l'arrivée, c’est la fête !: Floris Heuer