KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

La vie nocturne animée de Santiago

Les Chiliens ont la réputation d'être plus réservés que les autres Sud-Américains. Mais cela ne semble pas s'appliquer à la vie nocturne de Santiago, tout aussi animée et trépidante que celle de Buenos Aires et Lima. Ici les habitants font la fête comme si le monde devait finir demain dans les nombreux bars et boîtes de nuit de la capitale chilienne.

À Santiago, la vie nocturne démarre tard. Avant de se rendre dans un bar ou une boîte de nuit, les Santiaguinos se retrouvent après le dîner pour une « previa » ou « pré-soirée ». La plupart des clubs ouvrent leurs portes vers 23h00, commencent à se remplir après 01h00 et ne ferment qu'au lever du soleil. Les Chiliens reprennent alors généralement des forces en croquant dans un « lomito » (sorte de hamburger) ou un « completo » (hot-dog local) avant d'aller continuer la fête jusque tard dans l'après-midi. Les différents quartiers nocturnes ont tous leur propre ambiance et attirent chacun un public particulier. Voici les trois principaux hauts lieux de la vie nocturne à Santiago.

Santiago est une ville animée après le coucher du soleil.
Santiago est une ville animée après le coucher du soleil.

Santiago du Chili

La Casa en el Aire

Le quartier bohème de Bellavista

Réputé pour sa vie nocturne, le quartier de Bellavista est pris en sandwich entre la rivière Mapocho et la colline San Cristóbal. À l'origine, Bellavista abritait la population riche de Santiago. C'est aujourd'hui un quartier branché qui regorge de boutiques, de cafés, de galeries d'art, d'hôtels, de restaurants, de bars et de clubs. La Casa en el Aire propose un dîner aux chandelles avec musique live, tandis que le petit club La Feria, situé dans un ancien théâtre, accueille des DJ célèbres alternant électro, house et techno.

Le quartier traditionnel de Vitacura

Bien que moins chic et à la mode que Bellavista, le quartier de Vitacura, au nord-est, recèle également un grand nombre de bars, restaurants et clubs. La Previa est une destination idéale pour déguster des cocktails et un excellent dîner, tandis que le bar Las Urracas propose une ambiance lounge sophistiquée, ainsi qu'un restaurant et une boîte de nuit. Pour être traité comme une VIP, rendez-vous au Club Eve. Cet établissement est sans doute l'un des plus select de Santiago : il dispose de videurs tatillons, d'un salon VIP et d'un restaurant qui reste ouvert jusqu'à 5 h du matin.

“Pour être traité comme une VIP, rendez-vous au Club Eve, l'une des boîtes les plus select de Santiago”

Club de Jazz de Santiago

Le swinging Ñuñoa

Louis Armstrong et Herbie Hancock ont jadis fait vibrer les murs du Club de Jazz de Santiago et aujourd'hui encore cet établissement accueille régulièrement des artistes de renom. Fondé en 1943, ce club de jazz est situé dans le quartier de Ñuñoa. Ce quartier entourant la Plaza Ñuñoa fourmille de cafés, et les fans de rock bruyant et de guitares hurlantes s'y donnent rendez-vous dans les authentiques bars rock'n'roll que sont le Batuta, le House Rock et le Rock y Guitarras. Le HBH, un pub brassant sa propre bière situé près de la place, constitue une autre destination populaire.

Crédits photos

  • La Casa en el Aire: Leonardo Souza
  • Club de Jazz de Santiago: Eduardo Aguayo, Flickr