KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Moins étendu mais tellement beau : voilà qui caractérise le parc national d'Arusha

Bien que le parc national d'Arusha soit beaucoup plus petit que les réserves voisines, il renferme de nombreuses merveilles. Cette richesse est due à la diversité des habitats qui se trouvent autour de cratères et de lacs. Le mont Meru domine l'horizon et offre de splendides panoramas. De plus, grâce aux deux aéroports situés à proximité, le parc national d'Arusha est l'un des plus accessibles de Tanzanie.

Ce parc unique a sa propre personnalité. Vous n'y verrez pas de lions mais leur absence décuple vos chances de pouvoir observer des léopards et des hyènes. Il s'agit également du seul endroit sur le circuit safari du nord de la Tanzanie qui abrite les singes colobes noir et blanc. Les ornithologues amateurs y trouveront également leur bonheur : près de 400 espèces d'oiseaux ont été recensées dans le parc. La zone entourant les lacs peu profonds de Momela en particulier abrite un grand nombre d'oiseaux d'une diversité exceptionnelle.

Une diversité exceptionnelle

Le parc, qui s'étend sur une surface d'à peine 137 kilomètres carrés, est divisé en trois zones ayant chacune un type de végétation spécifique. Premièrement, le mont Meru : par temps clair, la vue sur ce volcan de 4 565 mètres, l'un des plus hauts d'Afrique, est vraiment impressionnante. Ses versants verdoyants s'élèvent au-dessus de la savane et abritent de nombreux singes, léopards et rapaces. La deuxième zone est formée des lacs de Momela qui attirent des milliers de flamants roses et autres oiseaux d'eau. De nombreuses espèces d'antilopes, de girafes et de zèbres paissent autour des lacs. Enfin, le cratère de Ngurdoto constitue la troisième zone. Le fond de cette cuvette de trois kilomètres de large qui s'inscrit dans le paysage se trouve à 100 mètres en dessous du reste du parc et se compose principalement de forêts et de marécages. Cet environnement constitue l'habitat privilégié de troupeaux de buffles et de phacochères. Grâce à cette grande diversité de paysages, vous aurez l’occasion d’observer un grand nombre d’animaux incontournables en une seule journée.

+ En savoir plus

Antilopes et flamants roses

Voir la localisation sur la carte

Parc national d'Arusha

Hors des sentiers battus

Malgré la proximité de deux aéroports (ceux de Kilimandjaro et d'Arusha), le parc national d'Arusha est l'un des parcs les moins visités de la région. Cette désertion de touristes s'explique principalement par la renommée des grands parcs d'Afrique de l'Est. De plus, vous ne verrez pas de lions à Arusha et les éléphants sont également rares. Ces « défauts » sont plus que compensés par l'abondance d'attractions et d'activités moins connues qui y sont proposées. Vous pouvez opter pour un safari en jeep, à pied ou même en canoë, une expérience unique que vous ne pourrez vivre qu'en Tanzanie.

Safari en canoë sur les lacs de Momela

Crédits photos

  • Safari en canoë sur les lacs de Momela: Flickr: Roberto Maldeno