KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Soweto : le cœur de la ville

À l'origine, Soweto (contraction de South Western Townships) est une banlieue où vivaient les mineurs et les ouvriers noirs. Ce quartier situé au sud-ouest de Johannesbourg est devenu le symbole de la lutte contre l'apartheid. Aujourd'hui, Soweto présente une nouvelle image dynamique de l'Afrique du Sud, où de nombreux monuments remarquables évoquent un passé illustre.

Des taudis miteux et des égouts à ciel ouvert, aux villas extravagantes, en passant par les concessionnaires BMW, Soweto est un quartier très contrasté. Dans ce melting-pot culturel, les gens parlent un mélange de langues locales, d'argot et d'afrikaans. Soweto est un quartier joyeux baigné de musique. C'est ce mélange vivant entre riches et pauvres, jeunes et vieux, passé et avenir qui rend ce quartier unique en son genre.

La révolte de Soweto

Lorsqu'en 1976, le gouvernement annonça que l'éducation des enfants se ferait en afrikaans plutôt qu'en anglais, les habitants de Soweto se révoltèrent. Au cours de l'une des manifestations étudiantes, Hector Pieterson, âgé de 13 ans, fut abattu par la police. L'image de l'enfant emporté loin de la manifestation fit le tour du monde. Le mémorial Hector Pieterson fut créé en 2002 pour commémorer ces émeutes qui coûtèrent la vie à des centaines de personnes. Situé à proximité du lieu où s'est produit le drame, ce musée raconte le soulèvement de l'été 1976 à travers des témoignages, des photos et des films.

Héros de l'apartheid

De nombreux personnages célèbres ayant lutté contre l'apartheid passèrent une partie de leur vie à Soweto. Nelson Mandela vécut ici pendant quelques années, tout comme l'archevêque Desmond Tutu. Tous deux possédaient une maison sur Vilakazi Street dans le quartier d'Orlando West, seule rue au monde où vécurent deux Prix Nobel. Connue grâce aux innombrables apparitions à la télévision de son ex-épouse Winnie, la petite maison modeste en brique rouge où vécut Mandela est devenue un musée où sont exposés les souvenirs, les peintures et les photos de la famille Mandela.

L'ancienne maison de Nelson Mandela convertie en musée

Une métropole africaine

Bien que Johannesbourg soit une métropole moderne et dynamique, Soweto est un quartier où règne un joyeux chaos. Depuis la passerelle de l'hôpital Hani Baragwanath Chris qui donne sur le quartier, on peut observer le tumulte saisissant des vendeurs ambulants qui transportent leurs marchandises et des acheteurs qui cherchent à négocier le meilleur prix. Pendant ce temps, les personnes qui travaillent au centre de Johannesbourg tentent de trouver un taxi.