KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le village de pêcheurs de Tai O

Des gratte-ciel étincelants et d'imposants centres commerciaux dominent l'horizon de Hong Kong. Il est difficile d'imaginer qu’il y a encore 150 ans, cette métropole n'était rien de plus qu'un village de pêcheurs. Ces derniers vivaient dans des maisons sur pilotis maintenues au-dessus de l'eau par des poteaux et pêchaient pour nourrir leurs familles. Ce mode de vie est encore visible aujourd'hui dans le village de pêcheurs de Tai O.

Hong Kong est plus diversifiée que ne le laissent suggérer la plupart des photographies. Le village de Tai O est situé à l'extrémité ouest de Lantau, la plus grande île de la région. La route sillonne à travers des collines inhabitées et le long de magnifiques plages. Cela est peut-être dû à son éloignement, mais le village de pêcheurs n'a guère changé au cours du siècle dernier. Les bateaux de pêche de toutes les couleurs sont amarrés aux poteaux sur lesquels les maisons sont bâties. Les pêcheurs négocient leurs prises sur des planches placées entre les maisons. C'est presque comme si les commerces n'existaient pas.

Le village de pêcheurs de Tai O
Le village de pêcheurs de Tai O

Hong Kong

Les habitants des bateaux choisissent la rive

Avant que les habitants de Tai O ne construisent leurs maisons sur pilotis, ils vivaient sur des bateaux en bois. Les Tankas, ou personnes vivant sur des bateaux, passaient toute leur journée en mer ; la plupart d'entre eux n'avaient ni chaussettes ni chaussures. Menacés par les typhons, fréquents dans la région, des membres de plus en plus nombreux de cette communauté ont décidé de bâtir une maison sur le rivage. Au début du 20ème siècle, Tai O et son marché de rue était établi. Vous pouvez en apprendre davantage sur le village et ses personnes vivant sur des bateaux à la bibliothèque de l'Heritage Hotel de Tai O. Un musée privé situé dans Wing On Street présente de nombreuses photos anciennes qui vous transporteront véritablement à cette époque.

Bateau de pêche

Une nuit pour se remémorer le passé

Il fut un temps où les eaux qui entourent Lantau étaient infestées de pirates. Afin de protéger les habitants de l'île de cette menace, un poste de police a été construit en 1902 sur une colline, près de la rive, à proximité du village de Tai O. Plus d'un siècle plus tard, le poste de police a été restauré et transformé en hôtel de charme. Si l'Heritage Hotel de Tai O ne compte que 9 chambres, chacune est meublée dans un style élégant et contemporain, et les canons, projecteurs et cellules de détention provisoire restaurés viennent rappeler aux clients une époque désormais révolue. Pour plus d'informations, rendez-vous sur la page www.taioheritagehotel.com.

Tai O Heritage Hotel
Proue d'un bateau-dragon

Conjurer les esprits de l'eau

Une fois par an, les pêcheurs de Tai O naviguent le long des canaux dans leurs sampans (bateaux en bois) pour éloigner les esprits de l'eau. Des icônes sacrées empruntées dans les temples voisins ornent les bateaux décorés lors de la parade. Les hommes naviguent sur leurs bateaux le long des canaux, tandis que les habitants des maisons sur pilotis brûlent leurs offrandes de papier. Les pêcheurs rapportent ensuite les icônes dans leurs temples avant le déjeuner, et le festival se termine. Le festival des bateaux-dragon se tient chaque année vers le mois de juin.

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Tai O, Île de Lantau, Hong Kong

Crédits photos

  • Tai O Heritage Hotel: Sloane Kelley, Flickr
  • Proue d'un bateau-dragon: Marco Yan Kit Shek, Thinkstock