KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Prendre le métro au pied des pistes

Oslo est l'une des rares capitales au monde où vous pouvez skier dans la ville. Et ce n'est pas réservé aux amateurs ; les Jeux olympiques d'hiver et différents championnats du monde y ont été organisés. En saison, il n'est pas surprenant de voir des gens en combinaison, leurs skis à la main dans le métro. Ces gens se rendent tout simplement à Holmenkollen. Les pentes ne sont qu'à 20 minutes en métro.

Le tremplin de saut à ski mondialement connu d'Holmenkollen a bien changé. Depuis 1892, des championnats de saut à ski ont été organisés dans cette station, et le point culminant d'Oslo a été entièrement rénové 19 fois. La version actuelle est l'unique tremplin de saut à ski entièrement en acier au monde. Il pèse 100 tonnes et mesure 64 mètres de haut. La saison va de décembre à fin mars. Et, lorsque la neige vient à manquer, il y a toujours le simulateur de saut à ski. Le Musée du ski, situé à proximité, a été fondé en 1923 et est le plus ancien musée du ski du monde. Le prix d'entrée au musée comprend la montée au sommet du tremplin ainsi qu'une vue fantastique sur la ville.

Skier à 20 minutes du centre-ville
Skier à 20 minutes du centre-ville

Oslo

Oslo Vinterpark : 18 pistes

À quatre stations de métro d'Holmenkollen (ligne 1) se trouve le domaine d'Oslo Vinterpark, avec 18 pistes du vert au noir, 11 remontées mécaniques, dont 3 télésièges, un half-pipe et le seul superpipe olympique public au monde. Grâce à l'altitude de 531 mètres, la saison s'étend de début décembre à Pâques. Des canons à neige assurent une certaine couche de neige fraîche et les pentes sont éclairées la nuit. L'école de ski propose des leçons de ski, de snowboard, de télémark et de ski de fond. Tout l'équipement peut être loué. La location du matériel coûte 45 euros, tandis que le forfait journée coûte environ 40 euros. L'offre d'activités après-ski est assez réduite, mais vous n'êtes qu'à 20 minutes du centre-ville en métro.

Une vue à couper le souffle depuis le sommet d'Holmenkollen

Hôtel de ski en bois de style Art Nouveau Viking

Il n'est pas indispensable de rester dans un hôtel en dehors de la ville, mais ceux qui voudraient passer la nuit dans la neige et à l'air pur de la montagne peuvent séjourner dans un hôtel historique à l'ombre du tremplin de saut à ski. Le Holmenkollen Park Hotel a ouvert en 1894 en tant que sanatorium pour les tuberculeux, mais il a vite été transformé en hôtel. Ce bâtiment en bois rouge doté de tours et de balcons romantiques est l'un des meilleurs exemples du populaire Dragenstil (style dragon), la version Viking de l'Art Nouveau.

L'historique Holmenkollen Park Hotel

Crédits photos

  • Une vue à couper le souffle depuis le sommet d'Holmenkollen: Nanisimova, Shutterstock
  • L'historique Holmenkollen Park Hotel: Chris Alban Hansen, Flickr