KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le charme d'une gloire fanée

Le temps semble s'être arrêté dans les quartiers populaires de Fener et Balat. Les ruelles pavées, bordées de maisons en bois, mènent les visiteurs à d'anciennes églises, à des mosquées, ou à des cimetières sacrés. Vous pourrez même accéder à une section du mur de la ville byzantine datant du 5ème siècle. Il n'est guère surprenant que l'UNESCO ait déclaré Fener et Balat, deux quartiers historiques de la péninsule d'Istanbul, monuments du patrimoine mondial.

Le port naturel, à l'embouchure du Bosphore, est connu sous le nom de Corne d'Or. Pendant plusieurs siècles, le port fut un centre commercial animé. À l'époque où la ville s'appelait encore Constantinople, les pêcheurs et les agriculteurs apportaient les produits de leurs pêches et leurs récoltes au port pour les vendre aux marchands. Porteurs et marins négociaient le transport de la cargaison. Le quartier de Fener, et son voisin Balat, situés à proximité de la Corne d'Or dans le district de Fatih, ont largement bénéficié de l'afflux de richesses.

Le quartier historique de Balat
Le quartier historique de Balat

Istanbul

Un quartier ouvrier riche d'histoire

Aujourd'hui, les habitants de Fener et Balat sont majoritairement musulmans, mais jadis, ces quartiers étaient principalement habités par des Juifs et des Grecs. Au cours de la période byzantine, un nombre croissant de Grecs s'installèrent à Fener car il s'agissait du siège du patriarcat grec et parce que ce quartier disposait d'une église orthodoxe. Au 17ème siècle, la bourgeoisie aisée construisit des maisons en pierre avec des pignons richement décorés. Lorsque les Juifs commencèrent à s'installer dans les vieilles maisons en bois, Balat devint le quartier juif de la ville.

Malgré leur riche passé, ces quartiers ne sont aujourd'hui plus qu'un musée à ciel ouvert. À la fin du 19ème siècle, les populations juives et grecques fortunées ont quitté ces quartiers et de nouvelles générations de migrants venus d'autres régions de Turquie se sont installées. Peu à peu, Balat est devenu un quartier ouvrier, convivial, avec des maisons historiques, des monuments sacrés et des enfants jouant au football dans la rue. Avec les fonds et l'aide de l'UNESCO, certaines maisons et bâtiments historiques ont été rénovés, mais un grand nombre d'édifices demandent toujours à être restaurés.

Le charme de Fener et Balat ne réside pas seulement dans leur ambiance animée typique de la Turquie. C'est la mélancolie, le souvenir d'une époque révolue, qui rend ces quartiers intéressants à visiter. Les ruelles y sont particulièrement photogéniques à la lumière du petit matin ou au coucher du soleil.

Le patriarcat grec à Fener
Ruelles colorées de Fener

Typiquement turc

On peut facilement visiter Balat et Fener en une matinée ou un après-midi. Faites une pause pour déguster une tasse de thé turc au café Mekteb-i (Akcin Sok 3/A, Fener). Pour un délicieux déjeuner ou dîner, rendez-vous au Tarihi Halic (Abdulezel Pasa Caddesi 117, Fener) : ce restaurant, dont le toit offre une vue imprenable sur la Corne d'or, sert des plats traditionnels comme la soupe à l'ail et le kebab. Pour une crème glacée ou des loukoums faits maison, arrêtez-vous au Merkez Sekercisi (Leblebiciler Sok 33, Balat).

Soupe à l'ail traditionnelle