KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

La Cathédrale de Glasgow

Sous ses allures de ville moderne et bouillonnante, Glasgow abrite un magnifique monument datant du Moyen-Âge : la cathédrale de Glasgow. Cet édifice du 12ème siècle est également appelé High Kirk de Glasgow ou cathédrale Saint Kentigern ou Saint Mungo. Sa flèche noire et ses toits verts dominent fièrement les bâtiments contemporains de la ville. Son magnifique cimetière victorien, ainsi que la tombe de Saint Mungo, attirent de nombreux visiteurs.

Alliance parfaite de la simplicité et de l'élégance, la cathédrale de Glasgow est une attraction incontournable. Cette cathédrale gothique est la seule cathédrale médiévale érigée en Écosse à avoir survécu à la Réforme protestante de 1560. Si la majeure partie de l'édifice actuel remonte au 15ème siècle, certaines parties ont été construites au 12ème siècle. À proximité de la cathédrale se trouve le Musée Saint Mungo de la Vie et de l'Art Religieux. De nombreuses œuvres d'art inspirées par les croyances religieuses du monde entier y sont exposées.

Cathédrale de Glasgow ou cathédrale Saint Mungo
Cathédrale de Glasgow ou cathédrale Saint Mungo

Glasgow

Le plafond en bois datant du 14ème siècle

Majestueuse et énigmatique

L’édifice comporte de grandes fenêtres et pourtant, l'intérieur de la cathédrale de Glasgow est plutôt sombre, créant ainsi une atmosphère mystérieuse. Les arcs gothiques attirent l'attention sur l'impressionnant plafond en bois à 32 mètres de haut. Restauré à plusieurs reprises, ce plafond conserve quelques panneaux datant du 14ème siècle. Au sommet du chœur en pierre massive, on peut admirer des représentations des sept péchés capitaux. Les vitraux n'ont été ajoutés qu'en 1947, mais ils sont aussi somptueux que le reste du monument. La porte de la sacristie se trouve juste derrière le chœur, dans le coin gauche de l'église. C'est en ce lieu historique que l'université de Glasgow fut fondée, en 1451.

La tombe de Saint Mungo

Le plus beau trésor de la cathédrale se trouve dans la crypte. Il s'agit de la tombe de Saint Kentigern, mieux connu sous le nom de Saint Mungo. Saint Mungo a converti les Écossais au christianisme au 6ème siècle. Comme il est le saint patron de Glasgow, ses emblèmes sont représentés sur les armoiries de la ville : un rouge-gorge, un arbre, une cloche et un poisson avec un anneau dans la bouche. Le poisson avec l'anneau fait référence à une légende selon laquelle Saint Mungo aurait retrouvé l'alliance de la reine dans le ventre d'un poisson, permettant à cette dernière de sauver son honneur et d'échapper à la colère de son mari soupçonneux.

Les emblèmes de Saint Mungo
Le cimetière du 19ème siècle

La nécropole

Perché sur une colline, à proximité de la cathédrale, se trouve l'un des plus beaux cimetières d'Europe. Ce cimetière abrite de nombreuses tombes de l'époque victorienne. À cette période, Glasgow, alors considérée comme la « deuxième ville » de l'Empire britannique, était en pleine croissance industrielle. Les riches industriels de la ville faisaient appel à des architectes écossais renommés pour créer des monuments funéraires extravagants, qui étaient ensuite érigés par des sculpteurs et des artisans chevronnés. On retrouve de nombreuses croix celtiques dans le cimetière. Fleurie et verdoyante, la nécropole est tout sauf un endroit triste et mélancolique. S'étendant sur une colline, le cimetière offre une vue imprenable sur la ville et les collines environnantes.

Crédits photos

  • Le plafond en bois datant du 14ème siècle: Radek Sturgolewski, Shutterstock
  • Les emblèmes de Saint Mungo: Fr Lawrence Lew OP, Flickr