KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le Ponte Vecchio de Florence

Emporté comme du bois flottant, reconstruit en pierre, ravagé par une crue et épargné par Hitler : le médiéval Ponte Vecchio a une histoire mouvementée. Au Moyen Âge, le manque d'espace était si important que des maisons et des magasins furent construits sur le pont, et ont d'ailleurs traversé les siècles. En outre, le passage secret évoqué par Dan Brown dans Inferno existe vraiment.

Il y a environ 1 000 ans, sous l'Empire romain, un pont en bois fut construit au point le plus étroit du fleuve Arno. Après avoir été détruit par des inondations, le pont fut reconstruit deux fois, en bois puis en pierre. En 1345, le Ponte Vecchio fut construit tel qu'il est aujourd'hui, ce qui en fait le plus ancien pont de pierre en arc segmentaire au monde.

Le Ponte Vecchio médiéval de Florence
Le Ponte Vecchio médiéval de Florence

Florence

Le passage secret des Médicis

Pour les Médicis, la famille de banquiers qui a régné sur la cité-État de Florence pendant 3 siècles, le Ponte Vecchio était un lien important entre les palais où ils vivaient et ceux où ils travaillaient, ceux-ci étant séparés par l'Arno. Le seul problème était que de la « racaille » habitait le pont. Côme Ier de Médicis chargea donc l'architecte Giorgio Vasari de construire un passage aérien d'un kilomètre de long. Le corridor de Vasari traversait le pont, passait directement dans la Galerie des Offices et longeait les jardins de Boboli. Pour le construire au-dessus du Ponte Vecchio, les dernières tours de défense restantes sur la rive sud devaient être démolies, mais la famille qui y vivait s'y opposa et le passage fut finalement construit autour.


Les Médicis pouvaient alors marcher au sec, du Palazzo Vecchio au Palais Pitti, mais l'odeur de la viande avariée passait quand même par les petites fenêtres. Par conséquent, les bouchers et les tanneurs furent bannis du pont et à partir de ce moment, seuls les orfèvres et les bijoutiers furent autorisés à y installer leurs boutiques. Par ailleurs, la tradition veut que le mot « banqueroute » vienne de la location de ces étals : si un commerçant ne pouvait payer, son banc (« banca ») était cassé (« rotto »).

“Les Médicis pouvaient se rendre à pied de palais en palais par le corridor de Vasari sans avoir à se mêler au peuple.”

Le passage secret des Médicis

Un pont trop loin pour Hitler

Vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, les nazis se replièrent en Italie. Toutes les jonctions importantes de Florence furent barricadées à l'exception du Ponte Vecchio. On rapporte qu'Adolf Hitler en personne l'aurait ordonné, ayant admiré le pont lors d'une précédente visite à Florence. Mussolini fit agrandir les fenêtres du Corridor de Vasari spécialement pour son arrivée, afin que son bon ami Hitler puisse profiter d'une vue magnifique sur le fleuve. Après avoir fait exploser tous les autres ponts de l'Arno, même Hitler se refusa à détruire ce monument vieux de plusieurs siècles.

Le Ponte Vecchio éclairé de nuit

Crédits photos

  • Le passage secret des Médicis: Mathrong, Flickr