KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

La pagode historique de Hangzhou

Sur les bords du fleuve Qiantang se trouve le symbole historique de Hangzhou : la Pagode Liuhe, également connue sous le nom de Pagode des six harmonies. Du haut de ses sept étages et 60 mètres, elle domine le fleuve depuis plus de mille ans. Depuis la colline, la pagode veille sur les eaux imprévisibles du fleuve.

Vous pouvez monter au sommet de la pagode Liuhe, et vous profiterez alors d'un panorama loué par de nombreux poètes et érudits chinois à travers leurs chansons et leurs vers. Les nombreuses niches représentent des images du Sutra en Quarante-deux articles, le premier texte bouddhiste traduit du sanscrit au chinois. Malgré l'ajout à la tour de divers éléments attribués à l'architecture Yuan, la pagode est considérée comme un chef-d'œuvre architectural de la dynastie Song. Le domaine alentours arbore de magnifiques jardins paysagers.

Pagode sur la colline Yuelun
Pagode sur la colline Yuelun

Hangzhou

Des débuts mouvementés

Liuhe provient des six décrets bouddhistes : harmonies du ciel, de la terre, de l'est, de l'ouest, du nord et du sud. À la fin du 10ème siècle, le dirigeant du royaume du Wuyue a ordonné la construction de la pagode, qui a immédiatement cumulé diverses fonctions. En plus de servir de structure religieuse, elle a été utilisée comme phare et comme protection contre les inondations causées par les marées du fleuve. Au début du 12ème siècle, la structure d'origine a été détruite lors d'une bataille. Cependant, quelques décennies plus tard, une nouvelle pagode a été construite. Excepté quelques modifications mineures, la structure est une copie exacte de l'original.

+ En savoir plus

Voir la localisation sur la carte

Pagode Liuhe

Sur les rives du fleuve Qiantang

Un phénomène impressionnant

Si vous grimpez au dernier étage de la pagode quand la marée monte, vous pouvez assister à un spectacle naturel unique : le mascaret. Nulle part au monde vous ne verrez ce phénomène s'exprimer de manière aussi extrême qu'ici. Il est causé par la bouche en forme d'entonnoir du fleuve Qiantang, ce qui a pour effet de condenser le flot montant en un mur d'eau poussé en amont. La pagode a été construite pour apaiser les vagues redoutées. Cependant, lors des marées du printemps, les eaux en furie peuvent encore atteindre jusqu'à 9 mètres.

Raz-de-marée sur le fleuve Qiantang

Crédits photos

  • Sur les rives du fleuve Qiantang: J Aaron Farr, Flickr
  • Raz-de-marée sur le fleuve Qiantang: Gwydion M Williams, Flickr