KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le majestueux Popocatepetl

Du haut de son sommet vertigineux, le volcan Popocatepetl domine le paysage environnant. Appelé affectueusement « Popo » par les habitants de Mexico, le volcan est une destination merveilleuse pour la marche, l'escalade, le ski ou tout simplement pour profiter de la vue. Mais ne vous méprenez pas, « Popo » est toujours actif.

Popocatepetl signifie « montagne fumante » en langue aztèque, ce qui le décrit très bien. Depuis 1994, le volcan s'est encore montré quelque peu actif et il n'est pas rare de distinguer des panaches de fumée. La dernière activité sérieuse remonte à 2013, quand Popo a craché des nuages de cendres, forçant les avions à éviter la zone. L'ascension de ses 5 426 mètres n'est pas particulièrement difficile, mais demande au moins six heures.

Un lien avec son frère jumeau

On estime l'âge de Popocatepetl à environ 730 000 ans. Il est ce qu'on appelle un stratovolcan : un volcan en forme de cône composé de plusieurs couches de lave durcie. Il est relié à son « frère jumeau » Iztaccihuatl. Les deux volcans, situés à environ 70 kilomètres de la ville de Mexico, sont séparés par une crête de montagnes de seize kilomètres de long. Un tour le long de cette crête offre une vue imprenable sur Popo et une bonne alternative si le géant s'avérait trop actif pour l'escalader. Plusieurs tour-opérateurs de Mexico proposent des visites guidées de ces volcans.

Le Popocatepetl vu d'Iztaccihuatl
Vue aérienne du Popocatepetl

“Quatorze monastères espagnols du 16ème siècle parsèment les pentes du volcan.”

Principaux faits historiques

Outre la nature et la vue imprenable, le Popocatepetl dispose aussi d'intéressants sites historiques. Le long des pentes du volcan, vous trouverez quatorze monastères espagnols datant du 16ème siècle. Ils offrent un merveilleux aperçu de l'histoire du Mexique pendant la domination espagnole. Construits par les Espagnols pour convertir les indigènes au christianisme, tous les monastères sont ouverts au public. La route spéciale des monastères vous mènera à onze d'entre eux.