KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

L'horreur mécanisée d'Auschwitz

La visite d'Auschwitz-Birkenau est une expérience émouvante. Plus d'un million de personnes y ont été tuées. Le plus grand camp d'extermination de l'Allemagne nazie était une gigantesque machine à tuer bien huilée. Après la libération du camp par l'Armée rouge le 27 janvier 1945, Auschwitz est devenu le symbole silencieux de l'Holocauste, massacre de 6 millions de Juifs.

Selon Roman Kent, un survivant de l'Holocauste : « Une minute à Auschwitz ressemblait à une journée entière. Une journée à une année. Un mois à une éternité. » Malgré ce qui reste de la structure du camp, il est impossible d'imaginer les horreurs qui eurent lieu dans les baraques et les chambres à gaz situées derrière le portail d'entrée tristement célèbre, sur lequel figure l'inscription « Arbeit macht frei ». Auschwitz n'était pas seulement le camp le plus grand, il était également le plus efficace et le mieux organisé. Sur les 1,5 million de personnes qui furent déportées dans ce camp, 1,1 million furent exterminées et 200 000 autres moururent de faim ou des suites d'une maladie.

Le tristement célèbre portail d'entrée d'Auschwitz I
Le tristement célèbre portail d'entrée d'Auschwitz I

Cracovie

Un atroce complexe d'extermination

Auschwitz était un complexe d'extermination composé de trois camps de grande taille et de dizaines de camps plus petits. Peu de temps après que les Allemands conquirent la Pologne, ils ouvrirent Auschwitz, le « Stammlager » (camp des prisonniers de guerre) pouvant accueillir 10 000 prisonniers. Situé trois kilomètres plus loin, Auschwitz-Birkenau, également appelé Auschwitz II, constituait le plus grand camp d'extermination. Auschwitz-Monowitz (Auschwitz III) était le camp de travail où se trouvaient les installations des entreprises comme Krupp, IG Farben et Siemens. Environ 1,5 million de personnes furent déportées en train jusqu'à Auschwitz (transportées dans des wagons de marchandises), principalement des Juifs, mais aussi des Roms, des handicapés et des homosexuels. On estime que 1,1 million de personnes furent gazées ou exécutées dès leur arrivée. 200 000 personnes de plus moururent de faim ou des suites d'une maladie. Sur les 150 000 personnes qui survécurent à Auschwitz, des milliers sont mortes plus tard dans d'autres camps de concentration ou pendant les « marches de la mort ». Lors de la libération d'Auschwitz le 27 janvier 1945, environ 7 500 prisonniers étaient encore en vie ; gravement malades, épuisés et souffrant de malnutrition.

“Environ 1,5 million de personnes furent déportées à Auschwitz en train, dans des wagons de marchandises”

Environ 1,3 million de personnes furent assassinées ici

La visite d'Auschwitz

Pour vous rendre à Auschwitz I et II depuis Cracovie, comptez une heure et demie en train. La gare se trouve à mi-chemin entre les camps ; à partir de là, vous pouvez prendre une navette ou un taxi. Le bus en provenance de Cracovie met également une heure et demie, mais dépose les visiteurs juste devant l'entrée des deux camps. L'entrée est gratuite et une visite guidée de 3 h 30 coûte environ 10 euros. Dans tous les cas, les visites ne sont possibles qu'à certains horaires, et vous devez disposer d'une réservation ou d'un billet. Pour plus de renseignements, consultez le site

www.visit.auschwitz.org

. À Cracovie, de nombreuses visites organisées sont proposées (comprenant le transport, l'entrée et la visite guidée) pour 30 à 40 euros par personne.

Les chaussures des prisonniers du camp assassinés