KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Les jumelles les plus célèbres de la ville

Aucun édifice ne définit mieux la ligne d'horizon de Kuala Lumpur que les jumelles les plus célèbres de la ville : les tours Petronas. Ces bâtiments, qui s'élèvent à 452 mètres, ont un jour été les tours les plus hautes du monde. Le record de hauteur des tours jumelles a été battu six ans après leur construction avec l'inauguration de la tour Taipei 101 à Taïwan.

Pour la conception des tours, l'architecte César Pelli s'est largement inspiré des motifs traditionnels de l'art islamique. Les façades angulaires des 88 étages forment des étoiles octogonales, tandis que les pinacles des bâtiments rappellent les contours classiques d'un minaret. Il est intéressant de souligner que les deux tours identiques ont été construites par des entreprises de construction différentes afin de respecter le délai de construction fixé à six ans. Elles ont été officiellement inaugurées le 1er août 1999 par le Premier ministre malaisien.

Panorama de Kuala Lumpur avec les tours Petronas
Panorama de Kuala Lumpur avec les tours Petronas

Kuala Lumpur

Des passerelles et des requins

Bien qu'elles ne soient plus les constructions les plus hautes du monde, les tours sont encore l'objet de nombreux superlatifs. La passerelle qui relie les tours aux 41e et 42e étages reste la passerelle la plus élevée du monde. Ce pont suspendu n'est pas vraiment fixé aux deux tours, mais il se déplace latéralement vers l'intérieur et l'extérieur de ces dernières. Par vent violent, les tours oscillent dans des directions différentes et sans cette amplitude de mouvement, la passerelle pourrait se briser.

Les visiteurs peuvent accéder au pont et à la terrasse d'observation du 86e étage par l'un des ascenseurs rapide à deux étages. Au pied des tours, les visiteurs peuvent également assister à un spectacle de l'orchestre philharmonique de Malaisie ou faire du shopping dans le centre commercial Suria KLCC, l'un des plus grands du pays. L'aquarium, traversé par un tunnel de 90 mètres, permet d'admirer de près des tortues de mer, des requins-tigres et des raies.

Le pont suspendu entre les tours Petronas

Une salle de concert de dimension internationale

L'étage inférieur des tours Petronas abrite une vaste salle de concert de 920 places, appelée Dewan Filharmonik. Outre l'orchestre philharmonique de Malaisie, le lieu accueille fréquemment des orchestres et des artistes de renommée mondiale. La plupart des spectacles sont des concerts de musique classique, mais des spectacles de jazz ainsi que de musique et de danse traditionnelles sont également donnés dans cette salle. Le plafond réglable en hauteur crée une acoustique parfaite pour chaque prestation. L'énorme orgue Klais, situé au-dessus de la fosse d'orchestre, est très impressionnant. Avec près de 3 000 tuyaux, il s'agit de l'un des orgues les plus importants d'Asie du Sud-Est.

Crédits photos

  • Le pont suspendu entre les tours Petronas: Ezz Mika Elya, Sutterstock