KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le Palacio Real

Le Palais royal espagnol de Madrid remplit une fonction semblable à celle du Palais situé sur la place du Dam à Amsterdam : la famille royale n'y vit pas, mais le bâtiment est utilisé pour les affaires publiques officielles. Une partie de celui-ci est ouverte au public. Ce géant baroque situé du côté ouest de la ville possède 2 800 chambres, ce qui en fait le plus grand palais d'Europe.

Jadis forteresse mauresque, l'Alcázar royal de Madrid était un château où vivaient les rois de Castille et d'autres membres de la famille royale. Tout a été dévasté par les flammes à Noël 1734. Ce jour-là, les cloches qui sonnaient l'alarme ont été confondues avec les cloches de la messe. Le Palacio Real, construit sur le même emplacement, a dépassé son prédécesseur par sa splendeur. En 1764, le roi Carlos III s'y est installé. Aujourd'hui, les trésors royaux sont l'une des principales raisons de visiter le palais, bien que les jardins soient également très populaires.

Trésors royaux

Après l'incendie, le roi Philippe V mandata l'architecte italien Filippo Juvara afin qu'il supervise la construction d'un nouveau palais royal. Filippo Juvara s'était déjà fait un nom à Turin, où il avait conçu l'impressionnante basilique de Superga et le pavillon de chasse de Stupinigi. Malheureusement, Philippe V et Filippo Juvara moururent tous deux avant que le bâtiment ne soit achevé. La construction du bâtiment a été terminée en 1755 par les élèves de Filippo Juvara, parmi lesquels Giovanni Battista Sacchetti, un autre architecte italien.

Bien que diverses familles royales aient résidé dans le palais jusqu'en 1930, il représente aujourd'hui un musée royal. À l'intérieur, vous trouverez une superbe collection de tapisseries, de porcelaines, d'horloges anciennes et d'armes. Vous pourrez y admirer des tableaux inestimables, notamment des œuvres du Caravage, Goya et Vélasquez. La plus grande salle du trône, la salle des miroirs et les salles à manger royales montrent clairement le luxe dans lequel les monarques ont vécu. Le roi actuel, Felipe VI, a opté pour un logement plus petit au Palais de la Zarzuela, situé en périphérie de la ville.

Le Palais vu de la Plaza de Oriente
La grandeur du palais immortalisée dans une photo panoramique

Les jardins du Palacio Real

Les jardins de Sabatini, de style français, sont situés au nord du Palacio Real. Ils représentent un endroit fantastique pour échapper à la foule et se détendre à l'ombre des pins et des cyprès. Les écuries royales se tenaient jadis sur le site, mais elles ont été détruites dans les années 1930 sous le régime de Franco. Les jardins sont situés au bas d'une colline et à environ dix mètres en-dessous de la Plaza de Oriente ; ainsi, vu depuis les jardins, le palais est encore plus imposant que vu de face.

“Échappez à la foule et détendez-vous à l'ombre d'un cyprès dans ces superbes jardins.”

Crédits photos

  • Le Palais vu de la Plaza de Oriente: Steven Bostock, Shutterstock