KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le quartier bohème et populaire de Santa Teresa

Si vous vous imaginez Rio de Janeiro comme une personne, la plage d'Ipanema en serait les jambes bien bronzées. Le dynamique quartier de Lapa serait ses hanches qui se balancent avec, au-dessus, les organes vitaux. Santa Teresa est le cœur artistique de la ville, riche en galeries et art urbain. C'est l'endroit idéal pour vous immerger au sein de la scène artistique de Rio.

Au 18ème siècle, la population fortunée de Rio de Janeiro se réfugia sur la magnifique colline verdoyante de Santa Teresa. De nos jours encore, nombreuses y sont les imposantes villas et gentilhommières de style colonial. Deux attractions touristiques se trouvent à Santa Teresa : l’Escadaria Selarón, un long escalier de pierre que l’artiste chilien Jorge Selarón a orné de mosaïques vernis bariolées, et l’élégant Convento de Santa Teresa. Mais ce n’est pas pour elles que les Cariocas affluent sur cette colline le week-end. Les habitants de Rio s’y rendent avant tout pour y prendre du bon temps.

Santa Teresa, un quartier citadin au cœur de la forêt tropicale

Le samedi, les Cariocas affluent ici de tous les coins de la ville pour se régaler d'un feijoada, un délicieux ragoût au porc tendre et aux haricots noirs. D'autres sirotent une caïpirinha rafraîchissante, le cocktail brésilien par excellence : un mélange de cachaça, de citron vert, de sucre et de glaçons. Le restaurant Sobrenatural est célèbre pour ses plats à base de fruits de mer et de poissons frais. Le punheta de bacalhau n'a peut-être pas le nom le plus attrayant de la carte (il se traduit littéralement par « branlette de morue »), mais le poisson grillé avec du lait de noix de coco, de la banane, des pommes de terre et des noix du Brésil est à tomber par terre.
Le fait que Rio de Janeiro soit une ville située au beau milieu de la forêt tropicale devient particulièrement apparent à Santa Teresa, où d'élégantes demeures luttent contre la jungle dévorante. Des perroquets verts sifflent à la cime des arbres, des fougères poussent à travers les fissures dans les murs et les câbles du tramway sont envahis par les racines aériennes des bromélias. Dans le jardin du charmant café Cafecito, vous pouvez presque entendre les plantes pousser. On dirait que la forêt tropicale veut se réapproprier les rues pavées du quartier à flanc de colline. Rio de Janeiro est la seule ville au monde qui puisse se vanter d'avoir une forêt tropicale à l'intérieur de ses frontières officielles. Ici, le terme « jungle urbaine » prend un tout nouveau sens.

Santa Teresa, un quartier citadin au cœur la forêt tropicale

Crédits photos

  • Santa Teresa, un quartier citadin au cœur la forêt tropicale: Mathieu Struck, Flickr