KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

Le toit de l'Afrique

Le spectacle d'une montagne enneigée à l'horizon n'est pas commun en Afrique. Pourtant, le mont Kilimanjaro est tout aussi africain que les lions et les girafes. En raison de son emplacement privilégié, cette montagne qui domine l'Afrique est très appréciée des randonneurs et des grimpeurs. Ceux qui préfèrent ne pas entreprendre le long voyage vers le sommet peuvent profiter du paysage époustouflant qui l'entoure.

Le Kilimanjaro est en réalité composé de trois volcans, et forme depuis 1973 le parc national du Kilimanjaro avec la région alentour. Aujourd'hui, le parc s'étend sur 75 575 hectares de forêt tropicale, déserts et glaciers sur les hautes terres. Le pic le plus élevé (qui culmine à 5 895 mètres) domine le paysage environnant, ce qui vaut au Kilimanjaro le titre de plus haute montagne isolée au monde.

Coucher de soleil sur le Kilimanjaro
Coucher de soleil sur le Kilimanjaro

Kilimandjaro

Vers le sommet

Le sommet du Kilimanjaro est accessible à tous, pour autant que vous soyez en bonne santé, mais la montée jusqu'au sommet se mérite. Le point culminant se trouve à une altitude de près de six kilomètres et l'altitude moyenne du paysage environnant est de 900 mètres. Nul besoin d'équipement particulier pour emprunter le sentier ; la plupart des grimpeurs atteignent le bord du cratère munis d'un simple bâton de marche. Pour autant, armez-vous de vêtements chauds et de persévérance. Cette spectaculaire ascension commence certes sous les tropiques, mais se termine dans la neige. Dans les forêts verdoyantes au pied de la montagne habitent éléphants, léopards, singes et buffles ; au sommet par contre, vous serpenterez entre les végétaux et lichens les plus résistants qui sont parvenus à s'accrocher aux rochers malgré les intempéries. Même l'itinéraire le plus facile nécessite au moins cinq jours et cinq nuits, pour permettre aux randonneurs de s'adapter progressivement à l'altitude. De plus, les somptueux paysages et panoramas qui s'offrent à vous au fil de l'ascension ne méritent pas que vous vous précipitiez directement vers le sommet, Uhuru Point, car ils sont tout aussi appréciables.

Le point le plus élevé d'Afrique
La récompense ultime

Excursions à la journée

À l'évidence, tout le monde ne souhaite pas atteindre le sommet enneigé du Kilimanjaro. Les pentes de ce stratovolcan ont été aménagées pour proposer de nombreuses attractions et activités. Les nombreux sentiers de randonnée dans les zones les plus basses du parc sont les plus accessibles. Avec un véhicule à quatre roues motrices, il est également possible de partir à la découverte du plateau de Shira, connu pour la richesse de sa faune. Si vous êtes amateur de pêche à la ligne, les eaux bleu turquoise du lac Chala, côté est du parc, regorgent de truites.

+ En savoir plus

Le lac Chala

Voir la localisation sur la carte

Parc national du Kilimanjaro

Crédits photos

  • Le lac Chala: Flickr: Peter Steward