KLM uses cookies.

KLM’s websites use cookies and similar technologies. KLM uses functional cookies to ensure that the websites operate properly and analytic cookies to make your user experience optimal. Third parties place marketing and other cookies on the websites to display personalised advertisements for you. These third parties may monitor your internet behaviour through these cookies. By clicking ‘agree’ next to this or by continuing to use this website, you thereby give consent for the placement of these cookies. If you would like to know more about cookies or adjusting your cookie settings, please read KLM’s cookie policy.

Votre navigateur ne semble pas à jour.
Pour utiliser en toute sécurité toutes les fonctionnalités de KLM.com, nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur, ou d'en choisir un autre. Si vous poursuivez avec cette version, certaines parties du site internet pourraient ne pas s'afficher correctement, ou ne pas s'afficher du tout. La sécurité de vos informations personnelles est par ailleurs mieux préservée avec un navigateur mis à jour.

 

L'âme de pierre de Zanzibar

L'âme ancienne de l'île tropicale de Zanzibar est encore perceptible dans Stone Town. Alors que le reste de l'île s'est développé au fil des ans, peu de choses ont changé à Stone Town au cours des deux derniers siècles. Il s'agit d'un lieu magique, idéal à explorer à pied. Promenez-vous dans ses ruelles étroites et sinueuses, découvrez les bazars et les mosquées animés et admirez la richesse de l'architecture.

À première vue, Zanzibar semble être une île plutôt petite. Toutefois, au XIXème siècle, elle était l'un des principaux lieux de commerce de l'océan Indien. Vous pouvez encore admirer les magnifiques maisons des marchands. Le nom de Stone Town lui a été donné en raison de son architecture constituée principalement de pierres (« stone » en anglais) de corail. Les nombreuses et diverses cultures de l'île ont également abouti à la combinaison de plusieurs styles architecturaux, créant ainsi un ensemble unique de constructions. En l'an 2000, la ville de Stone Town a été ajoutée à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

La ville doit son nom à la pierre de corail
La ville doit son nom à la pierre de corail

Zanzibar

Une multitude de styles architecturaux

À l'époque, les marchands de Stone Town faisaient tout pour que leur maison soit plus belle que celle de leur voisin sur le plan de la qualité du travail. Les résultats de cette rivalité sont spectaculaires. Les portes en bois sont de véritables œuvres d'art. Vous pourrez en admirer environ 500, toutes différentes. Le style de construction des maisons est d'inspiration indienne et les portes présentent de gros boutons en laiton. Ces boutons étaient à l'origine fixés sur les portes en Inde pour repousser les éléphants, mais, dans le cas de Stone Town, ils y ont été placés à des fins purement décoratives. Les rues regorgent également d'œuvres d'Afrique de l'Est, persanes, arabes et européennes. Ces cultures ont fusionné pour former l'unique culture swahilie.



Les marchands du XIXème siècle qui vivaient dans ces maisons (parfois des palais) doivent leur richesse au commerce d'épices et à la traite des esclaves. Les épices abondent toujours dans les bouillonnants bazars. Un impressionnant monument marque l'endroit où avait lieu le commerce d'esclaves.

Une architecture destinée à repousser les éléphants
Le monument commémorant l'esclavage de Stone Town

Le palais des merveilles

Le long du boulevard de Stone Town se trouve une construction unique, le palais des merveilles. Ce colosse carré doit son nom au fait qu'il fut le premier bâtiment de l'île à bénéficier de la lumière électrique et le premier à être équipé d'un ascenseur électrique. Il était autrefois la résidence du deuxième sultan de Zanzibar, qui gouvernait le reste de son empire depuis ce palais. Aujourd'hui, le bâtiment abrite le musée national de l'histoire et de la culture de Zanzibar.

Un ancien bastion à l'ingéniosité moderne